Association Iqraa-Ooredoo : Hommage posthume à Aïcha Barki

Un vibrant hommage a été rendu ce samedi à la fondatrice de l’association Iqraa d’alphabétisation, la défunte Aïcha Barki, au centre d’apprentissage, de formation et d’insertion de la femme d’Aïn Bessam, dans la wilaya de Bouira. La regrettée Aïcha Barki, qui a reçu à titre posthume la médaille de l’Ordre de mérite au rang d’«Achir» de la part du président Tebboune, est décédée le 27 mai 2019. L’hommage a été organisé par l’association Iqraa et son partenaire, l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo, pour la troisième année consécutive. Lors d’une cérémonie commémorative, le directeur des affaires coopératives d’Ooredoo, Ramdane Djezaïri, et le président de l’association Iqraa, Hocine Khelid, ont apporté leurs témoignages sur le riche parcours et le long combat menés par Aïcha Barki dans la lutte contre l’analphabétisme. «L’entreprise de téléphonie mobile et l’association Iqraa œuvrent depuis 2006, dans le cadre de leur partenariat stratégique, pour la lutte contre l’analphabétisme en Algérie, à travers la concrétisation de nombreuses actions et de projets conjoints, notamment avec la défunte Aïcha Barki», rappelé  Djezaïri. Selon lui, il s’agit, entre autres, de la construction et la dotation en équipements pédagogiques de cinq centres d’apprentissage, de formation et d’insertion de la femme à El Khroub (Constantine) en 2009, Temacine (Ouargla) en 2013, Ouled Yahia Khadrouche (Jijel) en 2015, Tizi Ouzou en 2016 et à Aïn Bessam (Bouira) en 2018.
Walid Souahi