Athlétisme Mohamed Graf (Juge officiel) : Il possède les… clés de «l’atelier» depuis près de 50 ans !

Figure emblématique de l’athlétisme algérien, Mohamed Graf devrait faire partie du paysage des Jeux méditerranéens qu’abritera Oran du 25 juin au 6 juillet. Avec ses larges connaissances de l’athlétisme auquel il est au service depuis près d’un demi-siècle, Graf (71 ans) est le garant du bon déroulement de la compétition. Il veille à la régularité et à l’équité, notamment en tant que juge-officiel de la ligue algéroise d’athlétisme (LAA) et de l’instance fédérale (FAA) et chef d’atelier des sauts en longueur et triple-saut où il a vu jusque-là défiler des centaines d’athlètes des catégories écoles à celles des seniors des différents secteurs (civils, militaires, scolaires, universitaires, monde du travail…) depuis le début de l’avènement de la réforme sportive (1977/19778). Débutant comme entraineur-éducateur à la section du TRBB (Bab El Oued, son quartier de toujours), le très dévoué Mohamed qui connaît les règlements sur le bout des doigts et a un sens aigu de la communication, a toujours forcé le respect chez les athlètes qui se placent sans problèmes sous ses ordres de chef d’atelier, une mission délicate et pointilleuse. Aussi, les juges qu’il a sous sa coupe, le respectent également et acceptent ses remarques et directives. Disponible à souhait malgré le poids de l’âge et le gros travail, Mohamed Graf, indéniablement un des doyens des officiels algériens, prépare la fosse de sable, vérifie les planches d’appel, la direction du vent, la liste des athlètes engagés, les records d’Algérie des différentes catégories d’âges, l’affichage des résultats. Toujours bon œil, bon pied, Mohamed qui garde un bon moral malgré les vicissitudes d’un quotidien qui n’a pas été pour lui un long fleuve tranquille (notamment après le décès de sa très chère épouse) garde la même passion, la même volonté qu’à ses débuts. En lui confiant les «clés» de… l’atelier, les responsables de la LAA ne se sont pas trompés. Mohamed Graf est réellement le garant du bon déroulement des compétitions et le modèle pour le reste de corporation des juges-arbitres très nombreux du reste.
 A. B.