Athlétisme – Récent champion d’Afrique du 800 m : Slimane Moula honoré à Tizi Ouzou

«C’est juste une petite contribution d’encouragement à notre jeune athlète qui a honoré le pays et la région lors des derniers championnats d’Afrique d’athlétisme qui se sont déroulés à l’île Maurice. Mais qu’il soit rassuré, nous allons continuer à le soutenir.» Ce sont là les propos du wali, Djilali Doumi, lors de la réception en l’honneur du jeune athlète Slimane Moula qui vient d’être sacré champion d’Afrique du 800 m et au cours de laquelle, un chèque de 300.0000 DA lui a été remis.
Des propos étayés par le P/APW, Mohamed Klalèche, qui a aussi promis aide et soutien de son institution «pour offrir les meilleurs moyens à Slimane Moula, l’enfant de Tirmitine, afin de rester sur la plus haute marche du podium le plus longtemps possible». Idem pour le DJS Aziz Tahri qui ne manquera de révéler à l’assistance la confidence qui lui a été faite par Tewfik Makhloufi, il y a quelque temps. «Vous avez sous la main la nouvelle perle du demi-fond algérien, prenez-en soin.» C’est tout dire du jeune sociétaire de la JS Kabylie. Une équipe de la JSK qui, comme le dira le président du CSA, Djaffar Aït-Mouloud, «fera tout pour prendre sous sa coupe les meilleurs athlètes de la wilaya et éviter ainsi la déperdition qui faisait jusque-là le bonheur des autres clubs». Slimane Moula, 24 ans, est un athlète prometteur qui a commencé la pratique de l’athlétisme au sein de la grande école de Draâ Ben-Khedda qui a vu naître de grands champions, comme les Babaci, Boukais et Tadjer qui ont fait le bonheur du MCA.
Moula est aussi appelé à se mesurer aux meilleurs mondiaux de sa spécialité lors des prochains mondiaux d’Eugène aux USA (15 au 24 juillet 2022). Entre temps, il tentera de remporter une autre médaille d’or en montant sur la plus haute marche du podium des Jeux méditerranéens d’Oran qui s’ouvriront dans quelques jours. D’ailleurs, comme le soulignera son entraîneur, Sid-Ali Sabour, «Moula a fait l’impasse sur la Diamond league de Charlety à Paris pour se consacrer aux JM et aux championnats du monde».
Pour sa part, Slimane Moula, qui était accompagné de son père, a tenu à remercier les autorités locales pour leur soutien, non sans afficher sa détermination à honorer les couleurs nationales à toutes les occasions. En attendant, il espère voir la piste d’athlétisme du stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou refaite en même temps que la pelouse pour qu’il puisse s’entraîner à Tizi Ouzou et lui éviter les déplacements fatigants sur Alger.
Rachid Hammoutène