Autorité nationale de sûreté et de sécurité nucléaires : Rachedi Menadi installé au poste de président

M. Rachedi Menadi a été installé, mercredi, dans ses fonctions de président de l’Autorité nationale de sûreté et de sécurité nucléaires, autorité indépendante placée auprès du Premier ministre.

La cérémonie d’installation, tenue au siège du Commissariat à l’énergie atomique (COMENA), a été présidée par le ministre des Energies et des Mines, Mohamed Arkab, en présence des représentants du Premier ministre et des ministères de la Défense nationale, des Affaires étrangères, de  l’Intérieur et des Collectivités locales et de l’Industrie, outre le Commissaire à l’Energie Atomique, Abdelhamid Mellah et des cadres relevant du ministère de l’Energie et du COMENA. M. Menadi a été nommé le 7 avril 2022 par le président de la République,  M. Abdelmadjid Tebboune, à la tête de l’Autorité nationale de sûreté et de sécurité nucléaires.
Créée en vertu de la loi 19-05 du 17 juillet 2019 relative aux activités nucléaires, l’Autorité nationale de sûreté et de sécurité nucléaires est l’instrument de l’Etat pour effectuer toutes les activités nucléaires  impliquant l’utilisation de sources radioactives de façon à permettre de réaliser les bénéfices escomptés, tout en éliminant ou en minimisant les risques radioactifs.
Parmi les missions confiées à cette autorité figurent la protection des biens, des personnes et de l’environnement contre les risques radioactifs et nucléaires, la mise en conformité des activités nucléaires et  radiologiques avec les dispositions de la loi 19-05 (contrôle, inspection et autorisations) et le suivi de la mise en œuvre des engagements de l’Algérie découlant des accords et traités qu’elle a signés, outre l’appui de toutes les opérations liées aux activités nucléaires et radiologiques par les autorités publiques. Elle est également chargée d’élaborer les textes législatifs et  réglementaires relatifs aux activités nucléaires et aux orientations concernant les bonnes pratiques permettant de garantir la sûreté et la  sécurité nucléaires et la protection contre les radiations, en sus de veiller à leur mise en œuvre.
L’Autorité procède également à la délivrance d’autorisations, à la surveillance des structures nucléaires et des activités utilisant des sources de radiations nocives, outre l’adoption des programmes de formation  et la gestion des plans d’urgences et de coopération avec les organisations internationales et régionales dans le cadre des missions qui lui sont confiées.
Dans son allocution lors de la cérémonie d’installation, M. Arkab a mis en avant le rôle important de l’Autorité qui compte parmi les institutions « importantes », de par les responsabilités et missions qui lui sont  confiées, saluant les efforts consentis sanctionnés par la promulgation de la 19-05 régissant les activités liées à la recherche à la production et à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Il a valorisé, dans ce sens, les efforts du COMENA et ses cadres et leur  contribution efficace à l’élaboration de la loi sur les activités nucléaires, ainsi qu’à l’élaboration et à l’enrichissement de ses textes d’application.
Le ministre a affirmé que le CONEMA continuera à fournir l’aide nécessaire à M. Menadi dans l’accomplissement de ses nouvelles missions, en continuant à exercer les prérogatives et pouvoirs de contrôle réglementaire sur les activités nucléaires, en attendant l’installation effective des structures  de l’Autorité de sûreté et de sécurité nucléaires.
Pour sa part, M. Menadi a réaffirmé sa détermination à ne ménager aucun effort pour réaliser les objectifs tracés, se disant « conscient de la grande mission dont il est investi ». Il a exprimé sa disposition à veiller à l’utilisation optimale de cette énergie nucléaire qui se veut une opportunité « importante » profitable à plusieurs domaines et usages pacifiques.
Le Commissaire à l’énergie atomique a rappelé, à son tour, que son instance a contribué au renforcement du cadre législatif et réglementaire de la loi 19-05 relative aux activités nucléaires, en ce sens qu’elle  assurait les missions de contrôle et d’inspection jusqu’à l’installation de l’Autorité nationale de sûreté et de sécurité nucléaires.
Le COMENA continuera à apporter aide et assistance à ladite Autorité pour assumer ses prérogatives et toutes les missions qui lui sont confiées. M. Rachedi a occupé plusieurs postes de responsabilité, ingénieur d’Etat au centre de recherche nucléaire à Birine, vice-directeur des énergies renouvelables au ministère de l’Energie et des Mines, puis président de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG), avant d’être  nommé à la tête de l’Autorité nationale de sûreté et de sécurité nucléaires.