Aziz Derouaz, commissaire des JM : «Les jeux seront une réussite»

A deux semaines du coup d’envoi des JM d’Oran, le commissaire des jeux, Mohamed-Aziz Derouaz, a estimé que tout est prêt pour la réussite de la manifestation.

«Après avoir déjà déclaré que la  ville d’Oran abritera officiellement les jeux, je suis heureux de dire que ces joutes seront une réussite. Pour ce faire, les points essentiels sont déjà disponibles. Les cérémonies d’ouverture et de clôture seront à la hauteur des attentes. Le responsable du dossier Salim Dadda et l’entreprise chargée des cérémonies ont entamé le travail depuis cinq mois. Nous sommes prêts à 100% pour la réception et la prise en charge des délégations étrangères. Pour faciliter l’arrivée et l’accès à Oran, l’accréditation servira de visa  pour les membres de ces délégations», a-t-il fait savoir au forum de l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA). En présence de l’ex-président du Conseil international des Jeux méditerranéens (CIJM) Amar Addadi, Derouaz a abordé un aspect fondamental de l’organisation, à savoir le transport des délégations. «Nous allons assurer le transport au niveau du village olympique et vers les lieux de compétition et d’entraînement avec une navette toutes les trois minutes. Le problème du matériel sportif, dont du tir sportif, a été réglé, et ce, malgré quelques mesures relatives aux transactions.» Pour ce qui est du nombre de participants (plus de 5.400), le conférencier a fait savoir que des solutions de rechange sont prêtes. «Le village méditerranéen ne peut recevoir que 4.220 personnes. Nous avons donc préparé un village olympique annexe au niveau du complexe des Andalouses. Des disciplines y seront domiciliées, à savoir la voile et les équipes féminines de handball, soit entre 300 et 400 participants. Pour le football, les athlètes seront en revanche logés dans des hôtels à Oran et à Mostaganem.» A propos des facilitations, Derouaz a reconnu que l’intervention du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et son soutien indéfectible a permis d’avancer sur tous les plans. «J’exprime toute ma gratitude à Monsieur le président qui m’a fait confiance dès le départ pour assumer la responsabilité de commissaire des Jeux. Il y lieu de citer également la précieuse contribution du ministère de la Défense dans l’acheminement du matériel sportif vers Oran.» Pour ce qui est d’un éventuel boycott, il a écarté cette possibilité, rappelant que les jeux véhiculent avant tout un «message de paix entre les pays du bassin méditerranéen». La billetterie est aussi un des soucis du comité d’organisation. Selon Derouaz, le déplacement des délégations et les 480 arbitres et juges vers Oran va se faire avec «plus de fluidité après une période difficile due à la cadence de déplacements en Europe et vers notre pays.»

 

13 milliards de dinars pour la retransmission

Interrogé sur l’enveloppe financière consacrée à ces Jeux, l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports a révélé qu’il a demandé une rallonge budgétaire. «Ma demande a reçu un avis favorable. Ce qui porte le montant global à 13 milliards de dinars consacrés notamment à la retransmission en direct. Ce chiffre ne concerne pas les infrastructures sportives. Pour faire face à tout imprévu, nous avons mis en place une cellule de crise dont les membres seront chargés de régler tout type de problème sur place.» En matière de sponsoring, il dira : «Nous avons trpis grands sponsors que sont Sonatrach, Mobilis et Tosyali Oran. Il y a également Condor et Huawei qui sont de nouveaux partenaires. D’ailleurs, Condor assure actuellement l’installation de la climatisation dans des salles à Oran.» La promotion de l’événement est le cheval de bataille du comité d’organisation. «Une campagne de (de promotion) va débuter dans les prochains jours avec des affiches dans les quatre coins du pays. Nous allons également solliciter des athlètes nationaux de renom pour participer à cette initiative. Pour le public, je lance un appel pour donner la meilleure image en matière de fair-play et pour surtout respecter les hymnes nationaux de tous les pays participants.» Concernant les tickets d’entrée, il dira que l’achat se fera sur la plateforme des billets électroniques. «L’accès sera gratuit uniquement pour les compétitions. Mais, toute personne doit avoir son billet malgré la gratuité. Le prix des billets pour les cérémonies d’ouverture et de clôture seront fixés ultérieurement», a-t-il souligné.

Adel K.