Baâdji (FLN) : «L’initiative de la main tendue contribue au renforcement du front interne»

Le Secrétaire général du parti du Front de  libération nationale (FLN), Abou Fadhl Baâdji, a indiqué mardi soir à Tamanrasset que l’initiative de la main tendue était un acte  civilisationnel et contribuait au renforcement du front interne, appelant les élus du parti à œuvrer à l’aboutissement de cette démarche.

Lors d’une rencontre à la Maison de la culture de Tamanrasset, avec les élus et les militants de la formation politique dans les wilayas de  Tamanrasset, In Salah, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar, M. Baâdji, qui était accompagné de membres du Bureau politique du parti, a précisé que les élus locaux jouaient un rôle majeur dans le renforcement du front interne, appelant les élus et les militants du parti à assumer pleinement leur rôle dans les efforts visant à faire aboutir cette initiative.
L’Algérie n’est pas en crise mais il s’agit d’un acte civilisationnel qui  permet de s’engager dans des consultations avec les différents partis politiques et organisations pour l’édification du pays ». « Dans un contexte marqué par des menaces, notamment au Sahel, il est naturel que les partis et les organisations se réunissent dans le cadre  d’un dialogue national », a-t-il souligné.
Après avoir rappelé la position constante de l’Algérie à l’égard de la question palestinienne et du Sahara occidental, le SG du parti du FLN a souligné que l’Algérie a sa place dans les fora des nations.
Concernant la nouvelle loi sur l’investissement, M. Baâdji s’est dit convaincu qu’elle aura un impact positif sur les investissements locaux et étrangers et qu’elle favorisera le développement local.
Le SG du parti du FLN a, par ailleurs, salué le rôle important des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) stationnés aux frontières aux côtés des différents corps de sécurité.