Bac et BEM : Plus d’un million et demi de candidats pour la session 2022

Plus d’un million et demi de candidats se préparent à passer les épreuves du baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen (BEM) session juin 2022, dont les préparatifs assurés par le ministère de l’Education nationale ont été finalisés.

En prévision de ces rendez-vous, les centres d’examen ont été inspectés et sont parfaitement aménagés pour accueillir les candidats, a indiqué à l’APS Boualem Benlaouar, inspecteur à l’inspection générale au ministère de l’Education nationale, précisant que les préparatifs pour assurer le déroulement des épreuves du baccalauréat et du BEM dans un «climat sûr et serein» ont été finalisés. Il a ajouté que le ministère a recensé plus de 700.000 candidats au baccalauréat, répartis sur plus de 2.500 centres d’examen au niveau national, alors que le nombre de candidats au BEM a atteint près de 740.000, répartis sur plus de 2.800 centres. Il a en outre précisé que le nombre de candidats libres au baccalauréat est de plus de 13.000 candidats, tandis que le nombre de candidats libres au BEM s’élève à plus de 276.000. Les candidats aux examens du BEM et du baccalauréat session 2022 peuvent, depuis hier, retirer leurs convocations via la plateforme numérique de l’Office national des examens et concours (Onec).
Pour ce qui des sujets d’examen, Benlaouar a assuré qu’«ils seront abordables et à la portée des candidats», rappelant les instructions données par le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, aux membres des commissions chargées de l’élaboration des sujets, sur la nécessité de tenir compte «des cours dispensés en présentiel dans l’établissement scolaire durant les trois trimestres». Il a indiqué que les membres des commissions chargées de l’élaboration des sujets entreront bientôt en quarantaine pour la lecture finale des sujets sélectionnés avant leur impression.
En prévision de ces examens, le responsable a invité les candidats à «se concentrer sur les cours dispensés en classe» et à «ne pas prêter attention aux rumeurs». Il a également recommandé aux parents d’accompagner leurs enfants sur les plans psychologique et pédagogique et de les encourager à la persévérance, assurant que «les sujets sont sous haute sécurité et aucune fuite n’est possible».
L’inspecteur a précisé par ailleurs que les centres d’examen ouvriront à 7h30, insistant sur la nécessité pour les candidats d’être à l’heure pour qu’ils aient le temps de repérer leurs salles d’examen et puissent y accéder dans le calme sur présentation de la carte d’identité. Les épreuves débuteront à 8h30 et, passé ce délai, l’accès au centre ne sera plus possible, notamment après fermeture du portail et ouverture des enveloppes des sujets, a prévenu le responsable.