Base navale de Mers El-Kébir : Chanegriha supervise un exercice tactique des Forces navales

Au deuxième jour de sa visite en 2e Région militaire, le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), s’est rendu à la base navale principale de Mers El-Kébir, où il a été accueilli par le général-major Mahfoud Ben Medah, commandant des Forces navales.

Par la suite, Chanegriha a suivi en présence du général-major Djamel Hadj Laâroussi, commandant de la 2e Région militaire, et du général-major Belkacem Hasnat, chef du département emploi et préparation/EM-ANP par intérim, un exposé sur l’idée générale et les étapes d’exécution d’un exercice tactique des Forces navales avec tir de missile antisurface intitulé «Issar 2022», exécuté par des unités relevant des Forces navales dont des sous-marins et des aéronefs de l’aviation navale, ainsi que des unités terrestres. Le général de corps d’armée a procédé, ensuite, à l’inspection des formations navales devant prendre part à cet exercice et à la visite de quelques unités flottantes, et ce, afin de s’enquérir de l’état-prêt de leur différentes composantes, et des équipements et systèmes d’armement modernes en dotation.
A bord du bâtiment de commandement et de projection des forces «Kalaât Beni Abbès» numéro de bord 474, le chef d’état-major de l’ANP a suivi, au niveau du polygone de tir de la façade maritime Ouest, le déroulement du tir d’un missile antisurface depuis une corvette sur une cible maritime, avant de superviser ensuite l’exécution des actions marines programmées, notamment des tirs d’artillerie.
Les unités navales engagées ont exécuté l’exercice avec un grand professionnalisme, qui s’est traduit par la parfaite cohésion entre les différentes formations et l’exécution minutieuse de l’ensemble des étapes planifiées de l’exercice, où la cible de surface a été détruite avec une haute précision, et les tirs d’artillerie sur la cible maritime ont été exécutés avec une grande performance. Ce nouveau succès, qui constitue le fruit de la bonne maîtrise, par les équipages, des différents armes et équipements, confirme le développement et la disponibilité opérationnelle atteints par les unités des Forces navales algériennes depuis ces dernières années.