Belkhiter (CRB) : «Nous ne sommes pas encore éliminés»

En s’inclinant face au WA Casablanca (0-1) dans la soirée de samedi au stade 5-Juillet, le CR Belouizdad a grandement compromis ses chances de qualification aux demi-finales de la Ligue des champions africaine.

Tout semblait aller dans le bon sens pour les Belouizdadis après l’expulsion dès la 7’ du défenseur marocain,  Jalal Daoudi, coupable d’une vilaine faute sur Mohamed Islem Belkhir. Malgré leur supériorité numérique et le soutien de leur nombreux public, les capés de Marcos Paqueta ont buté sur un adversaire bien regroupé en défense qui procédait par des contre-attaques. Et ce ne sont pas les occasions qui auront manqué, mais ni Karim Aribi, à deux reprises (3’ et 22’), ni Mokhtar Belkhiter (45’+3) n’auront réussi à tromper la vigilance du portier marocain, Ahmed RedaTagnaouti. Alors que l’on s’attendait à un réveil du Chabab après la pause-citron, ce sont au contraire les visiteurs qui ont ouvert le score grâce a leur attaquant congolais, Guy Mbenza, dont la tête ne laissa aucune chance à l’infortuné Toufik Moussaoui (46’). Un avantage que les Wydadis, plus aguerris et bien organisés, notamment en défense, vont conserver jusqu’au coup de sifflet final en dépit de la réaction des Houssem Mrezigue et consorts dont les tentatives ont manqué de finesse et de précision à l’approche des buts adverses. Désormais, les gars de Laâkiba sont condamnés à un véritable exploit pour renverser la vapeur lors du match retour prévu samedi prochain sur la pelouse du stade Mohamed V de Casablanca.
Malgré cet échec, dans le camp belouizdadi, on refuse de s’avouer vaincus. Au contraire, on continue de croire à cette fameuse qualification même si la tâche s’annonce  des plus compliquées. «Naturellement, nous sommes est très déçus par le résultat de ce soir.  Nous sommes vraiment désolés pour cette défaite inattendue et imméritée compte tenu de notre domination et du nombre d’occasions que nous nous sommes créées durant cette partie. Nous aurions tant souhaité l’emporter ce soir afin de prendre une option pour la qualification, nous avions tout donné sur le terrain, mais malheureusement, la chance nous a tourné le dos. Il y a des  jours comme ça où rien ne sourit. C’est la loi du football et nous devons l’accepter», a déclaré le latéral droit, Mokhtar Belkhiter, à l’issue de ce derby maghrébin. Et de poursuivre : «Malgré cette courte défaite, rien n’est encore perdu. A ce que je sache, nous ne sommes pas encore éliminés. Cela dit, nos chances de qualification demeurent toujours intactes. Il ne faut pas oublier qu’il reste encore une seconde manche à disputer à Casablanca où tout reste possible. En tout cas, soyez en sûrs, nous n’irons pas faire de la figuration et regarder l’adversaire jouer. Au contraire, nous allons nous surpasser et jouer nos chances à fond afin de renverser la vapeur et arracher le fameux billet qualificatif au dernier carré.»
Mehdi F.