Belmadi : «Attention, la qualif’ n’est pas encore acquise»

Pas de répit pour les Verts. Quelques heures seulement après le succès probant arraché face au Cameroun à Douala (1-0), la bande à Djamel Belmadi est déjà à pied d’œuvre au CTN de Sidi Moussa ou elle prépare activement la seconde manche des barrages qualificatifs au Mondial 2022, prévue ce mardi (20h30) à Blida.

C’est dans la matinée de samedi que la délégation algérienne, conduite par le président de la FAF, Charaf-Edine Amara, a regagné le pays après un long voyage qui a duré 5 heures. D’ailleurs en fin d’après-midi (17h), après une bonne sieste réparatrice, les coéquipiers du buteur Islam Slimani avaient déjà repris le chemin de l’entraînement, avec un effectif scindé en deux groupes : d’un côté, des joueurs soumis a un travail intense sous la conduite du staff technique de la sélection. Quant aux éléments alignés la veille contre les Lions Indomptables, ils ont eu droit à une légère séance de décrassage consacrée aux soins et à la récupération. Le moins que l’on puisse dire est que les joueurs affichent une grande détermination et se disent  » prêts  » pour cette confrontation décisive qu’ils vont pouvoir aborder en position de force, d’autant qu’un nul leur suffira pour arracher une cinquième participation au Mondial.
La présence d’un groupe au complet, devrait en tout cas, permettre à Belmadi et aux membres de son staff technique, de concocter le plan anti – Cameroun en axant beaucoup plus la préparation sur le volet tactique. Fidèle à sa ligne de conduite et à ses principes de battant, le driver national n’a pas cessé de parler à ses protégés et les mettre en garde contre tout relâchement durant cet important virage des éliminatoires de la zone africaine.
Il a exigé d’eux beaucoup d’attention et une concentration maximale pour cet ultime virage qualificatif pour le mondial qatari. « C’est vrai que le succès arraché à Douala nous donne une belle option, mais la qualification est loin d’être acquise. On a gagné la première bataille, il nous reste une deuxième qui s’annonce tout aussi difficile. Ceci dit, nous devons vite oublier ce match aller, et nous concentrer sur cette rencontre capitale qui nous attends ce mardi à Blida face au Cameroun, ou l’on sera appelé à finir le boulot et arracher une place pour les barrages », avait d’ailleurs confié le coach des Fennecs juste après le retour de Douala et d’enchaine « Ce que l’on a réussi à faire chez eux, ils disent qu’ils peuvent le faire chez nous. Ce à quoi, il va falloir redoubler de vigilance et rester concentrés jusqu’au bout. J’insiste beaucoup sur la récupération qui sera à mon avis, l’une des clés du match de ce mardi ».
Il est utile de rappeler que Ramy Bensebaini sera suspendu pour cette confrontation face au Cameroun pour avoir écopé d’un avertissement lors du match aller. Pour le remplacer au poste d’arrière gauche, le driver national pourrait choisir d’aligner Youcef Laouafi ou Ahmed Touba, qui avait été formé comme piston gauche (dans une défense à 5 ou à 3), selon les dire de Belmadi.
Mehdi F.