Benabderrahmane en Tunisie: Des relations privilégiées et une volonté d’approfondir les concertations bilatérales  

 Les relations algéro-tunisiennes revêtent un caractère particulier et exceptionnel au regard de la profondeur des liens d’amitié et de fraternité existant entre les deux pays. 

C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite de travail qu’effectue le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, ce jeudi, en Tunisie. Cette visite d’une journée, à laquelle prend part une importante délégation ministérielle conduite par le Premier ministre intervient en prévision d’échéances bilatérales importantes et en concrétisation de la volonté commune des deux parties de renforcer la coopération bilatérale au  mieux des intérêts des deux pays, indique un communiqué des services du Premier ministère.

 Les deux pays entretiennent des relations privilégiées notamment sur le plan économique, sachant que la Tunisie est le deuxième partenaire  économique de l’Algérie en Afrique, et que les deux parties sont soucieuses d’approfondir l’année de la concertation et de renforcer la coordination  sur les questions régionales et internationales.

 Sur le plan politique, l’Algérie et la Tunisie sont unis, depuis longue date, par des liens de fraternité et veillent à les renforcer sur le plan  économique conformément aux intérêts communs des deux pays, en témoigne la visite de travail en février 2020 du Président tunisien, Kaïs Saïed qui  avait choisi l’Algérie comme première destination après son accession au pouvoir, à l’invitation du Président de la République, M. Abdelmadjid  Tebboune.  L’appui total apporté par l’Algérie à la Tunisie durant la période  difficile qu’elle a traversée récemment, son soutien permanent aux  Tunisiens face à la crise financière, son aide pour contenir la propagation de la pandémie du coronavirus outre la coopération commune en matière de sécurité aux frontières sont autant de facteurs qui consacrent le caractère privilégié des relations bilatérales qui prennent une dimension stratégique et vitale.

Les nombreuses visites échangées soulignent la volonté des deux pays de renforcer les relations bilatérales et de mettre en place une stratégie intégrée. La dernière visite de travail effectuée par la cheffe du Gouvernement tunisien, Najla Bouden en Algérie s’inscrit dans ce cadre.