Bénévolat : Une Académie pour renforcer l’engagement des volontaires

 Le centre national de soutien aux jeunes  volontaires appelé « Académie du bénévolat » a été créé avec pour objectif de renforcer l’engagement de la société civile et des volontaires.

Dans une allocution lors de la remise du Prix du président de la République du bénévolat, à l’occasion de la journée internationale des bénévoles et des volontaires, le vice-président de l’Association nationale de volontariat et membre de la commission africaine du volontariat, Khaled  Mehiz, a souligné le rôle important de cette académie dont la création a été annoncée dimanche soir à Alger, dans le renforcement de l’engagement de la société civile et des volontaires.
Le centre qui regroupe des associations bénévoles tend également à renforcer la coopération et les échanges avec les parties concernées via une plateforme digitale et à organiser des rencontres et des conférences sur le rôle des associations dans la société, a précisé l’intervenant lors de cet événement organisé sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
Accompagner les jeunes volontaires au service du développement durable
L’Académie du bénévolat vise aussi à aider les associations à relever les différents défis, notamment lors des catastrophes naturelles et des crises sanitaires et environnementales. Elle a aussi pour vocation d’accompagner les jeunes volontaires au service du développement durable, a indiqué M. Mehiz. Pour le président de l’Association nationale de volontariat, Ahmed Melha, cette rencontre « permet de mettre en avant les actions volontaires menées par les associations. Il a notamment rappelé l’engagement des volontaires face à la pandémie de Covid-19, aux côtés de l’armée blanche. A cette occasion, l’intervenant a souligné l’importance accordée par le président de la République à la société civile et au bénévolat.
Pour rappel, le Président Tebboune avait donné des instructions pour accompagner la société civile et renforcer l’action sociale et le bénévolat. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag a indiqué que cette rencontre était « l’occasion de souligner le rôle des bénévoles  dans l’action sociale et l’engagement de la société civile face aux problèmes de la société ».
Un texte juridique et règlementaire pour encadrer l’action bénévole
Le ministre a rappelé la démarche de son secteur et de toutes les parties concernées, pour l’élaboration d’un texte juridique et règlementaire  permettant d’encadrer l’action bénévole dans sa globalité outre la création d’un réseau national des bénévoles dans le cadre de la mise en œuvre du  plan d’action du Gouvernement et du programme du président de la République ».
La ministre de l’Environnement, Samia Moualfi a évoqué « le rôle de la société civile dans la protection de l’environnement, affirmant qu' »elle  reste un partenaire incontournable pour concrétiser le programme du secteur de l’environnement en la matière ».
     Pour rappel, le prix du président de la République a été décerné à un nombre d’associations activant dans les domaines social, sanitaire, scientifique et de l’environnement et à certaines entreprises économiques en reconnaissance de leurs efforts dans la promotion de l’action sociale.  Ce prix a été également attribué à des personnes engagées qui ont sacrifié  leur vie au service des autres, parmi elles le médecin Sateh décédée en plein accomplissement de son devoir face à l’épidémie de Corona, outre  l’hommage rendu à Kabi Abdelkader, un employé à l’hôpital qui s’est porté volontaire pour aider les malades du Covid19. Un prix spécial a été attribué au président de la République en reconnaissance de son soutien et de son appui à la société civile et pour la promotion de l’action bénévole. Le prix a été remis au Conseiller du président de la République chargé de la société civile et de la communauté algérienne établie à l’étranger, Nazih Berramdane.