Blé : La bonne qualité fait oublier les tracas

Pour ce qui de la production collectée au point en question, l’interlocuteur mentionne un volume total de 25.000 à 30.000 q, renfermant la moisson destinée au PMS et celle orientée à la consommation. Quant aux quantités transférées à la CCLS de Berrouaghia, elles oscillent entre 12.000 et 15.000 q.
«Les échantillons des variétés du blé dur analysés sont le verto et le semeto, dont la semence mère est G4 et R1.La qualité de la production est très bonne, sans impuretés ni punaises, avec un calibre assez important et un taux d’humidité variant entre 12 et 14%. Tous ces critères attestent que la moisson a été entreprise au moment approprié», fait constater Telli Bendjkina, responsable de la protection des céréales et du laboratoire à la CCLS.
Malgré tous les inconvénients soulevés et les conditions difficiles dans lesquelles se déroule la campagne moisson-battage, la qualité de la production, jugée très satisfaisante, peut, à elle seule, remettre les travailleurs d’aplomb et faire oublier les tracas.
A. M.