Blida : Des quantités supplémentaires d’eau potable 

Des quantités supplémentaires d’eau potable seront affectées au profit de la wilaya de Blida, à partir des wilayas d’Alger et de Tipasa, dans le cadre de la solidarité inter-wilayas, a annoncé, ce jeudi, le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, Karim Hasni.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue d’une visite de travail à Blida, le ministre a indiqué que le  » quota de la wilaya de Blida en eau sera renforcé par un volume supplémentaire qui lui sera affecté dans le  cadre de la solidarité inter-wilayas ». Il a ajouté que cette eau  » sera destinée particulièrement au renforcement des communes du Grand Blida et de la partie « Est de la wilaya ».
Selon M.Hasni, il s’agit du renforcement des communes du Grand Blida (Blida, Ouled Yaich, Beni Merad et Bouàrfa) comptant une population globale de plus de 400.000 âmes, avec un volume supplémentaire de 3 000 m3/J, à partir des barrages de Douira et Bouroumi, ce qui portera leur quota d’eau  à 20.000 m3/ jour, contre seulement 17.000 m3/ jour, actuellement.  » Ce nouvel apport en eau est de nature à couvrir les besoins de ces communes en la matière « , a estimé le ministre.
La partie Est de la wilaya, enregistrant un déficit en matière d’alimentation en eau potable (AEP), bénéficiera d’un renforcement, en la matière, à partir d’Alger (Sidi Moussa et Barraki), à travers leur dotation avec de nouveaux puits, a-t-il, encore, fait savoir.
S’exprimant sur la sécurité hydrique de la wilaya en général, le ministre a assuré que celle-ci sera renforcée à partir de la station de dessalement d’eau de mer de Fouka 2, dotée d’une capacité de production de 300.000 m3  d’eau/jour, dont le volume sera équitablement reparti entre les wilayas de Blida et d’Alger, soit 150.000 m3 chacune.