Bordj Badji Mokhtar-Création d’emplois et investissement : La Cnac met les bouchées doubles

L’agence de la Caisse nationale d’assurance chômage (Cnac) de Bordj Badji Mokhtar ne rate aucune occasion ni aucun événement pour sensibiliser les jeunes de la région à investir le monde de l’entrepreneuriat. Selon Houssem Eddine Sellam, directeur de l’agence Cnac de la wilaya, faire connaître les avantages qu’offre le dispositif afin d’aider les chômeurs à monter leur propre affaire est une étape importante et une mission déterminante pour son agence. «En 2017 déjà, au temps de la wilaya déléguée, la Cnac avait ouvert une annexe à Bordj Badji Mokhtar. Désormais, après sa promotion au rang de wilaya de plein exercice, nous avons inauguré une agence de wilaya. Un grand acquis, surtout en termes de rapprochement de l’administration de la population», affirme Houssem Eddine Sellam. Et de poursuivre : «Nous avons mené jusqu’à maintenant plusieurs actions et activités de sensibilisation en direction des jeunes de la wilaya, et ce, en coordination avec nos partenaires sociaux, les autres dispositifs de création d’emploi, à savoir Angem et Anade, ainsi qu’avec les services concernés de la wilaya.»
A l’en croire, les évènements et les occasions sont mis à profit pour rencontrer les chômeurs. «Il s’agit d’actions de sensibilisation et pour leur expliquer les étapes nécessaires à suivre pour donner corps à un projet d’investissement dans le cadre de notre dispositif, les avantages inclus dans ce processus, mais aussi leur prodiguer des conseils afin de choisir le meilleur créneau, suivant leur profil professionnel et leurs aptitudes», détaille-t-il. «Nous avons également mis à profit nos sorties sur le terrain pour organiser des journées d’étude dans les CFPA que compte la wilaya lors des rentrées de la formation professionnelle de février et octobre. Cette démarche vise à expliquer aux stagiaires et apprenants les facettes du monde de l’entrepreneuriat et l’avantage d’opter pour notre dispositif». Tout ce travail en amont, qui s’ajoute aux réunions cycliques organisées avec la Direction du travail et de l’emploi, tend, selon lui, à préparer le terrain afin de contribuer davantage à la création de richesse et d’emplois. «Jusqu’à présent, nous avons financé plusieurs projets, que ce soit dans les secteurs agricole, industriel ou les services et l’artisanat», révèle le même responsable. En tout, 20 projets d’investissement dans le cadre du dispositif de la Cnac ont vu le jour à Bordj Badji Mokhtar, alors que d’autres sont dans leur phase de réalisation. «Parmi ces derniers, je peux citer le transport de marchandises, la préparation de béton et du plâtre, des entreprises de construction et de travaux publics et des boulangeries industrielles.»
S’agissant de cette dernière activité, la boulangerie industrielle en l’occurrence, le directeur de la Cnac confie que les porteurs de ces projets ont bénéficié de la décision du président de la République de rendre effective l’instruction portant octroi de 20% de la valeur des marchés publics aux investisseurs pris en charge par les différents dispositifs d’aide à la création d’emplois. «A titre illustratif, les boulangeries industrielles financées par notre dispositif bénéficient de la mesure présidentielle pour leur assurer des débouchés. Ainsi, les boulangeries en question fournissent en pain tous les établissements scolaires primaires de Bordj Badji Mokhtar. Un gage d’accompagnement de l’Etat surtout lorsqu’il s’agit d’entreprises nouvellement constituées», donne-t-il en exemple.
Le travail de l’agence de la Cnac ne s’arrête pas à ce stade. «Périodiquement, une équipe technique rend visite aux promoteurs en activité pour s’enquérir de la bonne marche du projet, mais surtout connaître les contraintes auxquelles ils font face», souligne le même interlocuteur. Selon lui, le wali de Bordj Badji Mokhtar accorde une attention particulière aux différents dispositifs d’aide à la création d’emplois. «Nous sommes constamment accompagnés par la wilaya, à leur tête le wali, dans le cadre de nos missions qui visent particulièrement à créer des emplois pérennes et des opportunités d’investissement à même de contribuer au développement économique de notre wilaya», conclut-il. Par ailleurs, Hussem Eddine Sellam fera savoir que l’agence a bénéficié d’un lot de terrain de 1.000 m² pour la construction de son nouveau siège.
 A. L.