Bordj Badji Mokhtar- Réseaux téléphonique filaire et Internet : Vers le basculement à la nouvelle technologie FTTH

Ouvert depuis le 13 avril 2021, dans le sillage de la promotion de Bordj Badji Mokhtar au rang de wilaya de plein exercice, l’agence d’Algérie Télécom semble avoir du pain sur la planche. Le directeur opérationnel d’Algérie Télécom, Djamel Benrabia, a fait savoir qu’avant avril de l’année écoulée, le réseau téléphonique filaire était en partie obsolète. «Nous recensons alors 260 abonnés branchés au réseau MSAN et le reste à l’ancien système (TDM)», précise-t-il. En trois mois, il a été procédé au basculement de tous les abonnés de l’ancien système vers le MSAN, indique le même responsable. «Soit en tout, le basculement de 600 lignes pour parvenir à 850 abonnés connecté au réseau MSAN. Pour le moment, nous comptons plus de 1.000 abonnés (téléphone et Internet) entre les deux communes de la wilaya», souligne le directeur opérationnel d’Algérie Telecom d’El Bordj. Et de poursuivre : «Il y avait également un problème au niveau de la fibre optique de l’aéroport à la ville du chef-lieu de wilaya. La ligne qui s’étend sur pratiquement 6.000 mètres linéaires a été intégralement remplacée. Le projet a été réalisé dans sa totalité par les techniciens de notre direction opérationnelle sans le recours à des entreprises.» Depuis la rénovation de la fibre optique, les problèmes de coupures ou encore la faiblesse du débit Internet ont été jugulés. «Comme vous le voyez, le test du débit Internet est concluant», lance le même interlocuteur après avoir effectué, séance tenante, un test de débit. Selon le même vis-à-vis, la demande exprimée par l’ensemble des administrations en fonction est satisfaite. «En plus des stations MSAN dans la ville de Bordj Badji Mokhtar, nous disposons de trois stations 4G-LTE et une autre dans la commune de Timiaouine, alors que deux stations de la même technologie sont en cours de réalisation au niveau de la petite localité de Abane-Ramdane (PK 50)», détaille-t-il. En plus de la station 4G-LTE, la commune de Timiaouine dispose de deux stations MSAN, d’une capacité globale de 300 accès. «La première station a été réalisée en 2020 et la deuxième l’est depuis l’ouverture de la direction opérationnelle de la wilaya», précise notre interlocuteur. Au titre de l’année 2022, la direction opérationnelle d’Algérie Telecom compte ouvrir un chantier d’envergure pour introduire la nouvelle technologie FTTH. Il s’agit d’ouvrir 1.200 nouvelles lignes dans les différents quartiers de la ville, notamment la cité administrative de 70 logements et dans les 825 logements. «Notre objectif est de basculer, à terme, tout notre réseau vers la technologie FTTH. C’est l’une des directives essentielles contenues dans la feuille de route de la direction générale d’Algérie Télécom», conclut Djamel Benrabia.
A. L.