Brahim Lazreg, président du Holding Agrodiv: Pas de pénurie de semoule et de farine

Plus de 220 tonnes de produits (farine, semoule, huile…) ont été distribuées par le groupe Agro-industrie Agrodiv dans le cadre d’une opération de solidarité au profit des démunies à l’occasion de ce mois sacré. «Nous avons travaillé en étroite collaboration avec des associations de bienfaisance et les services sociaux des entreprises en vue de lancer des actions de solidarité au profit des démunis durant ce mois de Ramadhan. Nous avons distribué nos produits ainsi que ceux que nous commercialisons», a souligné le président du holding, Brahim Lazreg. Le responsable a fait savoir que le groupe a mis en place tous les moyens nécessaires pour répondre à la demande en quantité et en qualité. A l’occasion du Ramadhan, les autorités locales de plusieurs wilayas qui ne disposent pas de point de vente Agrodiv ont été contactées en vue de rapprocher les produits aux consommateurs, ciblant, a-t-il dit, d’étendre le réseau de distribution aux zones d’ombre. Une opération réussie, d’après lui, soulignant que des infrastructures ont été acquises. En tout et pour tout, Agrodiv dispose d’un «réseau de distribution dense» composé de 360 points de vente, centres commerciaux et superettes, a fait savoir le président. Il a précisé que les capacités de production annuelles s’élèvent à 500.000 tonnes de semoule, un million de tonnes de farine et 22.000 tonnes de pâtes, tous types confondus. Il a insisté en disant que tous les produits sont disponibles et avec des quantités suffisantes pour répondre à la demande pendant et après le Ramadhan. Sur la question de la rareté de la semoule et de la farine constatée dernièrement sur le marché, il a souligné que cela résulte de la rétention de certains spéculateurs. Il a déploré, également, le comportement de certains consommateurs qui stockent de grandes quantités de semoule et de farine. Il explique qu’il s’agit de produits vivants qui ne se conservent pas pendant une longue durée. «La rationalisation devra être de mise», a-t-il recommandé, affirmant, encore une fois, «qu’il n’y a pas de pénurie ni de farine ni de semoule». La preuve, a-t-il dit, «nous sommes en train de développer des points de vente pour être près des consommateurs. La disponibilité y est et nos produits sont compétitifs sur les plans de la qualité et du prix. Nous sommes une société économique mais surtout citoyenne. Notre objectif est d’acheminer notre production au consommateur, même au fin fond du sud algérien, tenant compte de leur pouvoir d’achat. Nos produits sont très prisés par rapport à la qualité/prix», a-t-il affirmé, soulignant que durant ce mois de Ramadhan, Agrodiv travaille en étroite collaboration avec les autres secteurs, notamment de l’agriculture. C’est ce qui explique la vente de la pomme de terre et des quantités de banane saisies au niveau de leur point de vente, constate-t-on.
Wassila Ould Hamouda