Camps de réfugiés : Conférence internationale de solidarité avec le peuple sahraoui

Une  conférence internationale de solidarité avec le peuple sahraoui est organisée, dans le camp de réfugiés de Boujdour, parallèlement à la tenue du  10e Congrès de l’Union de la jeunesse de Saguia El Hamra et Rio de Oro (UJSARIO), dont les travaux ont commencé samedi sous le  thème: «Jeunesse sahraouie, force mobilisée et consciente pour gagner la bataille ultime».

Les travaux du Congrès se poursuivront trois jours durant et devront être sanctionnés par l’adoption des statuts de l’UJSARIO, et l’élection des membres du Bureau exécutif de l’organisation ainsi que son secrétaire  général.   Prennent part à ce Congrès près de 500 délégués des différentes organisations juvéniles et plus de 150 invités étrangers.
Le responsable du Secrétariat de l’organisation politique du Front Polisario,  Khatri Addouh,  a indiqué que la conférence internationale de solidarité avec les jeunes sahraouis constituait «un message fort de la jeunesse du monde qui reste disposée à accompagner le peuple sahraoui afin d’atteindre ses nobles objectifs» de libération et d’indépendance.
Dans une déclaration en marge de l’ouverture des travaux de ces deux rencontres, M.  Addouh a précisé que «la forte participation des différentes délégations des jeunes issus de diverses régions du monde, prouve que la lutte du peuple sahraoui bénéficie du soutien solide, du suivi et de  l’accompagnement continu, non seulement, des pays et des forces politiques, mais également du mouvement mondial de la jeunesse».
«Le peuple sahraoui traverse aujourd’hui une période critique dans le but de pouvoir jouir de ses droits inaliénables à la liberté et à l’indépendance, d’autant qu’une escalade est sur tous les fronts militaire, juridique, diplomatique ou politique et à différents niveaux, et partant le conflit prend désormais racine», a-t-il ajouté, soulignant que l’Etat sahraoui «déploie tous les efforts possibles afin de maintenir la nature juridique de la cause sahraouie comme une question de décolonisation».
Le même responsable a en outre affirmé que «le Royaume du Maroc cible la résistance du peuple sahraoui sur tous les fronts, que ce soit au niveau militaire en usant de ses alliés qui possèdent les dernières technologies de guerre et au niveau du territoire occupé à travers ses tentatives de répression et d’intimidation en assiégeant tous les défenseurs du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance». M. Addouh a, par ailleurs, salué le réseau solide des relations internationales entre jeunes sahraouis, soulignant à ce propos le rôle important qu’a joué la jeunesse dans la création du Front Polisario dans les années 60 et 70 du siècle dernier.
De plus, il s’est félicité des positions exprimées par les jeunes délégations participant au 10e Fédération Congrès de l’UJSARIO qui ont renouvelé leur soutien  au peuple sahraoui et à sa cause juste. D’autant plus que la rencontre est organisée dans le cadre de la célébration du 49e anniversaire  du déclenchement de la lutte armée du peuple sahraoui,  le 20 mai 1973.