Championnat d’Afrique de luttes associées : L’équipe nationale déroule avec 48 médailles

Sursaut d’orgueil pour l’équipe nationale de luttes associées à l’occasion des championnats d’Afrique cadets, juniors, seniors hommes et femme, qui se sont déroulés à El Jadida, au Maroc. Nos lutteurs et lutteuses ont raflé une récolte appréciable, à savoir 48 médailles (14 or, 25 argent et 9 en bronze).
La lutte libre programmée durant le dernier jour a permis à nos athlètes de frapper très fort. Au total, 7 médailles ont été arrachées par Akherbache Abdelhak (61 kg),  Fetairia Chemseddine (79 kg), Benferdjallah Fateh (86 kg) et Fardj Mohamed. L’équipe de gréco-romaine s’est illustrée par sa première place par équipe avec 9 médailles, à savoir 5 en vermeil, 2 en argent et 2 en bronze. Les breloques en or ont été l’œuvre d’Abdelkrim Fergat (60 kg), Abdeldjebbar Djebbari (63 kg), Abdelkrim Ouakali (77 kg), Sid Azara Bachir (87 kg) et Adem Boudjemline (97 kg). Des résultats qui confirment le statut de meilleurs athlètes du continent de leurs poids pour notamment Abdelkrim Fergat et Adem Boudjemline.
Chez les dames, les athlètes Houfaf Rayane et Doudou Ibtissem se sont contentées de l’argent, alors que Soudani Mestoura a pris le bronze, après avoir été médaillée d’or chez les juniors. Malgré la baisse en nombre de médailles par rapport à l’édition d’Alger, à savoir 27 médailles de moins dont 8 en or, la lutte nationale continue d’être une source de médailles et de fierté. La fédération travaille   dans la stabilité et la continuité de ce qui a été fait au temps du défunt Rabah Chebbah. Ce dernier avait mis en place un programme de travail à long terme en 2012. Une stratégie qui a porté ses fruits avec l’éclosion d’une nouvelle vague d’athlètes prometteurs.
Adel K.