CHAN-2022 : La CAF approuve la nouvelle formule

La Confédération africaine de football (CAF) a approuvé, lundi, un nouveau système de compétition en prévision de la 7e édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022), reporté à 2023 en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

De ce fait, la phase finale aura finalement lieu du 8 au 31 janvier en Algérie. Cette nouvelle formule de compétition est dictée par le projet d’augmentation du nombre de pays participant à cette compétition. En effet, se déroulant habituellement avec 16 nations, la phase finale du prochain CHAN verra la présence de deux équipes supplémentaires. Ainsi, les 18 sélections devront composter leurs billets respectifs au tournoi final en Algérie conformément à la répartition suivante : zone nord (2 + pays hôte), zone ouest A (3), zone ouest B (3), zone centrale (3), zone centre-est (3) et zone sud (3). Les 18 pays seront par la suite répartis en cinq groupes.
Quatre nations composeront les trois premiers groupes, à savoir, groupe A (4), groupe B (4), groupe C (4) alors que les deux derniers verront la présence de trois équipes chacun, soit groupe D (3), groupe E (3). Selon l’instance du football continental, le nouveau système de compétition prévoit la qualification des deux premiers des groupes A, B et C pour les quarts de finale, alors que seul le premier des deux derniers groupes à trois nations (D et E) validera son billet au prochain tour.
Le tirage au sort en ligne
La CAF a annoncé, lundi, que le tirage au sort des qualifications de la 7e édition du CHAN 2022 sera effectué jeudi en ligne. Ce même tirage au sort devait se dérouler initialement le 29 avril dernier, avant d’être reporté à une date ultérieure. Pour rappel, le Championnat d’Afrique des nations est une compétition réservée exclusivement aux joueurs évoluant dans les championnats nationaux.
Attribuée à l’Algérie en septembre 2018, le tournoi de cette édition du CHAN sera réparti sur quatre grands stades. Il s’agit de l’enceinte olympique (5-Juillet-1962) d’Alger, le stade olympique d’Oran, le 19-Mai-1956 d’Annaba et le Chahid-Hamlaoui de Constantine.
Khaled H.