Commentaire : Ne plus se mettre le doigt dans l’œil

Le dossier présenté à la FIFA par la FAF remettant en cause l’arbitrage, jugé scandaleux et malhonnête du Gambien Bakary Papa Gassama (né le 10 février 1979 à Banjul et international depuis 2006), qu’on disait très lourd et bien ficelé, n’a finalement pas pesé un … gramme.

Les bruits qui n’ont pas cessé de courir, émanant de différentes parties, laissant croire à un possible gain de cause et l’inutile agitation, qui a dépassé même nos frontières, se sont avérés en fin de compte une réelle peine perdue et une désolante lettre morte. La FIFA a bel et bien confirmé le résultat du match Algérie-Cameroun, favorable à ce dernier, ne tenant pas compte des graves accusations à l’encontre du referee gambien. Pour l’auguste instance mondiale du football, le dossier est définitivement clos, rappelant, une fois pour toutes, que c’est le Cameroun qui aura le privilège d’être présent à Doha.
Ce n’est donc plus le moment de se faire de grosses illusions et d’absurdes confusions, pour éviter, une fois encore, de se mettre le doigt ans l’œil. Que ceux qui ont cru dur comme fer au miracle, en tirant des plans sur la comète, arrêtent de prendre des vessies pour des lanternes et marcher à côté de leurs pompes. Qu’ils se fassent une raison une fois pour toutes et espèrent des jours meilleurs pour notre football qui a besoin de se relever après sa terrible et inattendue chute.
Abdenour Belkheir