Commentaire : Tremplin

Par Ouali Mouterfi

La foire internationale d’Alger a toujours constitué une halte importante pour montrer un instantané du développement économique national, et notamment du secteur industriel. C’est aussi une opportunité pour titiller le sentiment de fierté des Algériens qui pouvaient confronter les avancées de leur pays en comparant en vitrine les produits de leurs entreprises avec ceux des firmes étrangères. Le succès populaire de cette manifestation ne s’est d’ailleurs jamais démenti depuis son institution. Mais au-delà du coup de lustre pour la politique gouvernementale, les foires et expositions sont un outil incontournable dans la stratégie commerciale autant des sociétés que du pays. Pour l’entreprise, participer aux événements économiques nationaux et internationaux de prestige sont un bon moyen pour améliorer sa visibilité sur les marchés qu’elle ambitionne de conquérir, tout comme ils lui fournissent un critère de comparaison avec la concurrence pour les produits et les prix qu’elle propose aux éventuels acheteurs. Les foires et expositions concernent autant les producteurs qui veulent écouler les biens qu’ils produisent que ceux qui cherchent des fournisseurs pour des matières premières et des produits manufacturés qui soient plus attractifs
sur les plans de la qualité et des prix. D’autres acteurs ne sont pas moins attirés par ces manifestations économiques,
à l’instar d’investisseurs en quête de partenaires, détenteurs de capitaux ou de technologies. En fait, c’est tout l’écosystème économique qui se donne rendez-vous pour nouer des relations d’affaires. Pour les entreprises ayant de l’ambition, il est important d’inscrire sa participation à ces événements. Pour le pays, les retombées de l’organisation d’événement de l’importance de la Foire internationale d’Alger ne sont pas moindres. Outre le coup de projecteur que confère la présence d’industriels, d’hommes d’affaires de toutes les contrées du monde et l’image induite d’une économie attractive, l’organisation d’événements commerciaux et économiques est un levier important dans la stratégie commerciale du pays. L’Algérie fait partie de plusieurs aires économiques. Elle a un accord avec l’Union européenne, a adhéré à la grande Zone arabe de libre échange et à la Zone de libre échange continentale africaine (Zlecaf) sur laquelle elle porte l’essentiel ses espérances pour booster ses exportations et diversifier ses sources de revenus en devises fortes. Mais il n’y en
a pas que pour l’économie. Les foires et expositions sont aussi un tremplin idéal pour la promotion de la culture nationale, dans toute sa diversité, qui travaille aussi, au final, pour le développement du secteur touristique.
O. M.