Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : Vente de près de 100.000 tonnes de déchets ferreux  

Le complexe sidérurgique Sider El Hadjar d’Annaba propose aux opérateurs la récupération de près  de 100.000 tonnes de déchets ferreux au niveau de ses unités, a annoncé, ce samedi, son directeur général.

«Le processus de production du complexe génère des déchets susceptibles d’être récupérés par Sider El Hadjar et d’autres. Ces déchets sont collectés et triés par l’unité Fersid du complexe», a précisé, Lotfi Kamel Manaâ. Une  aire de deux hectares est exploitée pour entreposer ces déchets dont certains  peuvent être exploités en dehors du complexe, après transformation dans les secteurs des travaux  publics, le bâtiment et des activités industrielles. Une annonce de vente des déchets, conformément à un cahier des charges, a été faite et plusieurs opérateurs locaux et nationaux ont manifesté leur intérêt, a fait savoir Manaâ.
L’opération de recyclage de la ferraille issue de la réforme du haut fourneau numéro 1 sera effectuée au niveau du complexe Sider El Hadjar ou  l’ossature du haut fourneau numéro 1, réformée et mise hors service, représente près de 20.000 tonnes de  ferraille récupérable.
Outre les revenus générés par la vente de ces déchets, l’activité de récupération permettra de libérer des terrains susceptibles d’accueillir des activités industrielles secondaires. Le complexe Sider El Hadjar occupe une superficie de plus de 900 ha et emploie plus de 5.500 travailleurs. Sa production prévisionnelle pour 2022 devrait avoisiner 800.000 tonnes de  produits ferreux (ronds à béton, tôles, tubes et bobines).