Conflits en Afrique et au Moyen-Orient : Londres félicite Alger pour ses efforts de paix

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a reçu, mercredi dernier, le ministre d’Etat britannique pour l’Asie du Sud et centrale, l’Afrique du Nord, l’ONU et le Commonwealth, Tariq Mahmood Ahmad of Wimbledon, qui effectue une visite de travail en Algérie dans le cadre du dialogue politique régulier entre les deux pays, indique un communiqué du ministère.
Les discussions ont essentiellement porté sur l’état des relations bilatérales entre l’Algérie et le Royaume-Uni et les perspectives de leur consolidation dans les différents domaines, ainsi que sur les questions d’actualité aux niveaux régional et international, indique-t-on de même source. «Les deux parties ont, à cette occasion, réitéré la volonté politique quianime les deux pays de renforcer le partenariat bilatéral, notamment sur le plan économique, et d’approfondir le dialogue politique dans le prolongement de la convergence qui marque leurs positions de principe sur diverses questions. A cet égard, il a été convenu la tenue prochainement, à Londres, de la 10e session du dialogue stratégique algéro-britannique, qui sera co-présidée par les chefs de la diplomatie des deux pays», précise le ministère.
Par ailleurs, outre les situations de crise et de conflit en Afrique et au Moyen-Orient, les deux parties ont abordé, ajoute-t-on, les développements enregistrés de la crise en Ukraine et ses répercussions sur la sécurité alimentaire dans le monde. A cet égard, le ministre d’Etat britannique s’est félicité des efforts déployés par l’Algérie dans la stabilisation de la région et ses initiatives visant à faire prévaloir des solutions politiques aux problèmes dans son voisinage et au-delà.
A l’issue de l’audience, TariqMahmood Ahmad a affirmé avoir eu des entretiens «fructueux» avec RamtaneLamamra sur les voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale concernant plusieurs questions d’intérêt commun.
«Nous avons eu des entretiens fructueux sur les questions bilatérales en vue d’élargir le partenariat entre les deux pays et de le renforcer pour couvrir toute la région dans le cadre de l’amitié et du partenariat liant les deux pays», a déclaré TariqMahmood. Le ministre britannique a ajouté que les entretiens «ont permis d’écouter les préoccupations des deux parties et partager nos points de vue respectifs».
Il a souligné que sa visite en Algérie visait à «soutenir le partenariat avec les pays d’Afrique du Nord et à enrichir la coopération entre la Grande-Bretagne et l’Algérie, ainsi qu’à mettre en oeuvre les engagements conjoints entre les deux parties sur des objectifs communs pour promouvoir un nombre de domaines, à l’instar du secteur de l’éducation», outre l’examen des «défis auxquels fait face la région».