Conseil de sécurité : Consultations sur les derniers développements à Al-Qods occupée

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU se réuniront ce mardi pour des consultations à huis clos sur la situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne », et les  derniers développements à Al-Qods occupée.

La Chine, la France, l’Irlande, la Norvège et les Emirats arabes unis (EAU) ont demandé à la réunion de discuter des développements récents à Al-Qods occupée. Le coordinateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, devrait faire un briefing. La réunion est distincte de la réunion mensuelle régulière sur « la situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne », prévue le 25 avril.
Les membres du Conseil chercheront probablement à obtenir une mise à jour du Wennesland sur les récentes tensions sur le site de Haram al-Sharif et sur la situation sécuritaire à Al-Qods occupée plus largement.    Vendredi, des affrontements entre des Palestiniens et les forces de sécurité sionistes ont éclaté sur le site de Haram al-Sharif, ayant fait au moins 152 palestiniens blessés.  Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, a déclaré que M. Antonio Guterres était « profondément préoccupé » par la situation à Al-Qods occupée, appelant au calme, et à cesser les provocations sur la Sainte Esplanade. Lors de la réunion de ce mardi, les membres du Conseil sont susceptibles de souligner l’importance de préserver le statu quo historique des lieux  saints à Al-Qods-occupée.