Constantine : Interpellation de 16 gardiens de parking

Les services de police de la ville d’Ali Mendjeli ont procédé la en début de semaine à l’interpellation de 16 «parkingueurs » exploitant la voie publique à des fins lucratives.

Cette action répond bien entendu aux dernières dispositions de la loi portant Code pénal et plus particulièrement son article 386 stipulant qu’«Est puni d’un emprisonnement de six (6) mois à deux (2) ans et d’une amende de 25.000 DA à 200.000 DA, ou de l’une de ces deux peines, quiconque exploite, à titre onéreux et sans autorisation de l’autorité administrative compétente, une voie publique ou une partie d’une voie publique ou un espace public ou privé à titre de parking pour véhicules. »
Mais il ne sera jamais assez dit l’attitude passive de propriétaires de véhicules condescendant docilement à payer à de tierces personnes, voire d’individus douteux ce qui n’est plus ni moins qu’une dîme. Il parait alors pour le moins étonnant que les associations de consommateurs habituellement disertes sur d’autres sujet ne réagissent pas au minimum par une campagne appelant les usagers de la route et autres propriétaires de véhicules d’adopter une attitude responsable et citoyenne et par voie de conséquence de dénoncer de telles pratiques d’autant plus que les moyens de contact avec les numéros vert mis à leur disposition sont facilement joignables.
Abdelhamid Lemili