Construction de nouveaux logements pour des colons sionistes en Cisjordanie : La Ligue arabe met en garde contre le projet

La Ligue arabe a mis en garde, ce samedi, contre les répercussions de l’approbation par l’occupation sioniste de la construction de 4.000 nouveaux logements au profit de colons sionistes en Cisjordanie occupée, et de la démolition de 12 villages à Masafer Yatta, au sud d’Al-Khalil.

Dans un communiqué relayé par l’agence palestinienne de presse Wafa, le secrétariat général de la Ligue arabe a mis en garde contre les répercussions de la mise en œuvre de ces projets expansionnistes sionistes, «rejetés et condamnés (car) ils menacent la sécurité et la stabilité  internationales». Ces projets, ajoute le texte, «s’inscrivent dans le contexte de l’agression continue et croissante» de l’occupation contre le peuple palestinien et représentent des crimes de nettoyage ethniques.
Pour la Ligue arabe, «ces stratagèmes incarnent presque les significations les plus horribles de la discrimination et de l’apartheid», et « s’ajoutent à une longue série de crimes qui se poursuivent sous le silence de la communauté internationale». Elle a également souligné la nécessité de respecter le droit international, de fournir une protection internationale au peuple palestinien et de travailler pour mettre fin à l’occupation.