Coupure d’Internet : Le système d’information de l’OAIC paralysé

La coupure interne en raison des examens de baccalauréat a causé un grand désagrément aux services de la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) de Djelfa.

En effet, depuis dimanche matin, 12 juin, aucune opération de réception des moissons n’a pu aboutir sur le système d’information de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), dépendant du réseau Internet. «La coupure d’Internet nous a beaucoup entravés, car chaque opération de réception des moissons doit être effectuée sur le système d’information avec délivrance d’un bon de réception», s’indigne Mouafak Salmi, responsable du service exploitation à la CCLS. Une situation qui a suscité le mécontentement des transporteurs des moissons, lesquels attendent, depuis deux jours, devant l’entrée du point de collecte d’Aïn Oussara.
Leurs camions forment une file longeant l’enceinte de la zone industrielle. «Je ne peux rien vous faire, le problème nous dépasse», répond Salmi aux réclamations des transporteurs. Après tractations, il a été proposé d’aménager, exceptionnellement, les horaires de travail de l’équipe de la CCLS, soit la nuit au lieu de la journée.
A. M.