Covid-19 à Oran : 2 hôpitaux quasiment saturés 

Les hôpitaux de haï Nedjma (ex-Chtaïbo) et d’El  Kerma, réservés à la prise en charge des cas de Covid-19 dans la wilaya d’Oran, sont quasiment saturés ces derniers jours, selon de la Direction de la santé et de la population (DSP).

L’hôpital de haï Nedjma affiche ainsi complet depuis quelques jours, tandis qu’à El Kerma, il reste encore quelques places pour arriver à  saturation, a indiqué, à l’APS, le chargé de communication de la DSP, Dr Youcef Boukhari.
La wilaya d’Oran enregistre entre 40 et 45 nouveaux cas par jour, dépistés uniquement par tests PCR. Le nombre avoisinera ou dépassera les 100 nouveaux cas/jour en comptant les tests antigéniques et sérologiques, a fait savoir M. Boukhari, soulignant que « la situation est un peu  inquiétante ».
Les lits des deux établissements sont quasiment tous occupés, a-t-il ajouté, signalant que 215 patients sont sous oxygène, 19 suivent des soins  intensifs et 4 autres intubés. Jusque-là, la situation est stable et maîtrisée, selon le chargé de  communication, qui a déclaré: « nous craignons toutefois une recrudescence des cas, principalement avec le non respect des mesures de prévention et le faible engouement sur la vaccination observés ces derniers mois ».
Le Dr Boukhari appelle, dans ce sens, les Oranais à davantage de respect des mesures préventives contre le coronavirus, dont le port du masque et la  distanciation physique, mais aussi à « la vaccination » qui reste, selon lui, en plus des mesures de prévention, le moyen le plus « efficace » pour endiguer la propagation de la Covid.