Covid-19 : Le ministre de la Santé réitère son appel à la vaccination 

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a réitéré, ce jeudi à Alger, son appel à adhérer à la campagne de vaccination contre le Coronavirus, assurant de la disponibilité des doses en nombre  suffisant.

Répondant à une question du député à l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdessalam Bachagha, concernant les mesures prises pour prévenir et juguler la propagation de la Covid-19, lors d’une séance plénière consacrée  aux questions orales, le Premier responsable du secteur a indiqué que jusqu’à présent, 12 millions de doses de différents vaccins ont été utilisées, d’autant que 6.996.002 personnes ont reçu un seule dose,  5.763.106 personnes ont reçu deux doses et 147.250 personnes ont reçu la 3e dose.
Concernant la mise à disposition de l’oxygène, le même responsable a fait état de l’augmentation de la capacité de production de cette matière au  niveau national, de l’acquisition et de la distribution aux différents établissements de santé, de condensateurs d’oxygène et de centrales de  production d’oxygène.
Selon le ministre, les établissements hospitaliers ont initié la maintenance des respirateurs artificiels et des réseaux de distribution d’oxygène, en sus de la dotation de certains établissements en de nouvelles centrales d’oxygène, tandis que d’autres ont été acquises.
Répondant à la question du député Zakaria Bedroune, relative à des projets de réalisation de nouvelles structures sanitaires à Mila, le ministre a  indiqué que cette wilaya a bénéficié de 06 projets d’étude de la réalisation de nouvelle structures sanitaires, à savoir un hôpital Mère-Enfant et 05 hôpitaux d’une capacité d’accueil de 60 lits, à Grarem Gouga, Terrai Bainen, Oued Endja, Teleghma et à Tadjenanet.
En ce qui concerne les projets inscrits dans différentes daïras de la wilaya, le ministre a indiqué que certains sont en cours d’étude après leur  dégel, d’autres en attente d’inscription dans le cadre de l’opération de réalisation proposée lors des séances d’arbitrage qui seront tenues cette  année au titre de la loi de finances 2022 et d’autres au titre du programme de développement des régions des Hauts-Plateaux.