Covid-19 : Les nouvelles consignes de Benbouzid 

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a présidé, ce lundi, une réunion de coordination et d’évaluation en visioconférence avec les directeurs de wilaya et les directeurs des établissements hospitaliers y afférents pour s’enquérir des derniers développements liés à la situation pandémique du nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué un communiqué du ministère.

M. Benbouzid s’est enquis lors de la réunion « des derniers développements liés à la situation pandémique induite par la propagation du nouveau coronavirus et l’évaluation de l’application des instructions et  orientations données pour éviter une quatrième vague du virus, notamment en ce qui concerne la garantie d’un nombre suffisant de lits et d’un stock  considérable d’oxygène médical et de médicaments, les anticoagulants en particulier ».
A cet effet, le ministre a donné « des orientations rigoureuses portant sur l’impératif d’appliquer les orientations données dans ce sens, notamment  l’accélération de la mise en place d’une cellule d’écoute et la désignation d’une équipe de garde, en fixant un numéro de téléphone au niveau des  directions de la santé pour répondre aux questions et préoccupations des citoyens 24h/24h ».
Il a également donné des instructions pour « libérer les lits non vacants au niveau des établissements hospitaliers de manière progressive et en fonction de la situation épidémiologique de chaque wilaya », ainsi que pour « assurer le fonctionnement d’un nombre de services médicaux de grande importance pour le citoyen, à l’instar de la gynécologie et l’obstétrique, la réanimation, la chirurgie générale, les urgences et la pédiatrie ».
Le ministre « a critiqué une nouvelle fois le refus de certains établissements hospitaliers d’accueillir des patients sous prétexte d’indisponibilité de places », ajoute le communiqué, soulignant que « les  mesures nécessaires seront prises à l’encontre de ceux dont la responsabilité est établie ».
A cet égard, a-t-il précisé, « ces directeurs doivent, dans des cas exceptionnels, prendre attache avec d’autre hôpitaux pour assurer un lit pour le patient concerné, tout en prenant en charge son transport en ambulance ». Dans sa rencontre avec les directeurs de santé, M. Benbouzid a appelé à « la nécessité d’œuvrer à la restauration de la confiance du citoyen en mettant les différents établissements de santé au service du citoyen  uniquement, notamment au vu des capacités matérielles et humaines dont disposent la plupart des établissements »,  soulignant dans le même cadre que la vaccination « reste la seule solution pour lutter contre le virus de Covid-19 ».