Cuisine turque : Les Algériens en raffolent

Qualifiée de « trésor culinaire», la cuisine turque a une place de choix en Algérie. Plusieurs restaurants spécialisés font le bonheur des gourmets, ces dernières années. Plats traditionnels, mets, entremets, desserts ou sandwichs, les recettes turques invitent les gourmands à un voyage dans ce pays aux multiples facettes.

A Alger, Casbah Istanbul est une chaîne de restaurants très prisée. C’est chez eux que les Algériens ont fait connaissance avec la fameuse «kounafa». Un dessert oriental des plus mielleux. A 500 DA le mini-plateau pour une personne, il y a de quoi savourer davantage. Il s’agit de pâte dite ktayef, farcie au fromage blanc, et arrosée de miel pur agrémenté de pistaches et d’amandes. Une mixture sucrée salée, qui ravit le palais.
L’autre rituel turc, auquel se sont habitués les Algériens, est le café accompagné de baklawa. Un break retrouvé dans toutes les cafétérias de la capitale. Le café est servi avec de l’eau de fleur d’oranger, alors que la «baklava» est faite de pâte à filou, farcie et mielleuse. Contrairement aux restaurants turcs, où le café et le gâteau ou un thé rouge naturel parfumé de menthe, sont offerts par la maison, après un déjeuner ou un dîner, en signe d’hospitalité. Parfois, le gérant offre des loukoums parfumés. Les Algériens aiment la bonne bouffe. Et cela se traduit par le nombre de clients qui réservent dans les restaurants turcs. Au restaurant le «Bosphore», au Val-d’Hydra, la «dolma» est servie dans toute sa dimension traditionnelle. Un plat riche et varié avec un mélange de riz et d’épices. On peut aussi commander du poisson, finement préparé et dont les senteurs renseignent sur cet héritage occidental et méditerranéen.
L’Algérien consomme turc, parce que c’est bon mais c’est surtout «hallal». Ceux qui aiment la restauration rapide, les sandwichs «chawarma» ou «kebab» sont un délice. Même les restaurateurs algériens se sont mis à la sandwicherie turque. Depuis quelques années, le fast-food made in Turquie a envahi le territoire national. Et comme les saveurs turques se rapprochent de celles algériennes, les consommateurs les ont vite adoptées. Raison pour laquelle, ils ont créé des pages sur les plateformes numériques pour, justement, échanger les bons plans, la bonne adresse où il est garanti de manger de bons plats turcs.
Rym Harhoura