Culture du triticale : Première expérience à Sétif

 Une première expérience de culture du triticale a été lancée au titre de la saison agricole 2021/2022 dans la zone sud de la  wilaya de Sétif pour faire connaître cette culture fourragère importante aux éleveurs, selon le responsable de la subdivision agricole de la commune de Salah Bey.

Dans une déclaration à l’APS, Seif Amzaoui a indiqué que 30 hectares (ha) ont été réservés à cette culture de céréale fourragère stratégique dans les communes de Salah Bey (22 ha), Rasfa (7 ha) et Ouled Tebben (1 ha) de la zone sud de la wilaya. « Première du genre dans le sud de Sétif, l’expérience a révélé que cette plante montre une bonne croissance et laisse augurer d’un bon rendement », a ajouté M. Amzaoui.
« Le triticale s’acclimate bien au climat rude de la zone sud de la wilaya, marqué par de faibles précipitations, des vents saisonniers chauds et un degré de salinité élevé de l’eau d’irrigation, laissant prévoir des résultats prometteurs pour cette culture fourragère », a-t-il relevé. Appropriée pour la vocation pastorale de la zone sud de Sétif, le triticale possède une haute valeur nutritive fourragère avec des apports énergétiques et protéinés plus élevés par rapport à l’orge, en plus d’un  rendement supérieur en grain et en paille, a relevé M. Amzaoui.
Le même responsable a souligné que l’adoption par les éleveurs et agriculteurs de cette culture fourragère, dont le rendement à l’hectare peut atteindre 100 quintaux. Sa généralisation aux autres communes de la  région « contribuera grandement à réduire les charges des éleveurs de bétail ». Le triticale est une céréale hybride issue du croissement du blé et du  seigle.