Culture : Le Premier ministre présente ses condoléances aux familles des artistes Chafia Boudrâa et Ahmed Benaïssa

Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane a adressé, ce lundi, un message de condoléances aux familles des défunts artistes Chafia Boudrâa et Ahmed Benaissa, qualifiant ces deux figures du cinéma et du théâtre algériens de « piliers de l’art national ».

« En quelques jours, les piliers de l’art algérien ont tremblé à deux reprises: D’abord avec la disparition du grand artiste et homme de théâtre Ahmed Benaissa, rappelé auprès de son Créateur, après un riche parcours au  service du 4e art, œuvrant à asseoir les bases d’un travail artistique mûr et à transmettre son savoir à la nouvelle génération », a écrit M. Benabderrahmane dans son message.
« Voilà que la mort nous bouleverse également en nous ravissant +Lalla Aïni+, la Moudjahida et icône du cinéma révolutionnaire algérien, Chafia Boudrâa, qui restera gravée dans la mémoire des Algériens pour ses œuvres  d’une grande sensibilité, et au message nationaliste et social profond », a ajouté le Premier ministre. Il a indiqué que le rôle de « Lalla Aïni » qu’a joué la défunte dans le  feuilleton « L’incendie », adapté de la trilogie de Mohamed Dib par le réalisateur Mustapha Badie, n’est autre qu’un aperçu de son « engagement indéfectible à montrer la souffrance du peuple algérien durant la  colonisation abjecte aux nouvelles générations », a souligné M. Benabderrahmane.
Le Premier ministre a conclu son message en présentant ses sincères condoléances aux proches des défunts, et à la famille de l’art algérien, priant Allah de les accueillir en Son vaste paradis.