Dans le pavillon américain : De Haliburton à Caterpillar

La participation des firmes étrangères à la Foire internationale d’Alger (FIA 2022) est remarquable. Plus de 187 exposants sont à ce rendez-vous économique représentant 20 pays. Les Etats-Unis sont les invités d’honneur de cette 53e édition.

Pour accéder au pavillon G dédié à ces derniers, les visiteurs devront d’abord se doter d’un badge spécial, contrairement aux autres stands où l’accès est libre. Celui-ci est attribué sur place. Dès qu’on entre au palais des expositions, du côté Est, le pavillon aux couleurs de l’étendard américain attire les visiteurs, même les moins curieux.
La longue file constituée pour l’obtention des badges renseigne sur l’intérêt des Algériens à découvrir le monde de l’oncle Sam. La participation américaine se scinde en deux parties : business et manifestation culturelle. Une quarantaine d’entreprises dont la majorité sont déjà installées en Algérie participent à cette manifestation considérée par plus d’un comme incontournable pour les échanges commerciaux. Une signature de plusieurs contrats est prévue aujourd’hui, en marge de la tournée programmée par l’ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, Elizabeth Moore Aubin, conjointement avec le ministre du Commerce, a-t-on appris des sources proches de l’ambassade. Dans la partie Business, plusieurs secteurs d’activités sont représentés allant des technologies environnementales, la construction, les produits de consommation, la santé, les TIC, l’aviation… De grandes entreprises spécialisées dans l’énergie y participent également à cette Foire à l’image de Haliburton et Hecate Energie. «Nous participons à cette foire avec l’objectif d’échanger nos expériences et de voir les opportunités existantes en terme d’investissements», souligne un exposant. Tarik Toudert rencontré dans le stand Caterpillar, spécialisé dans la vente machine CAT, ainsi que la rénovation machine, a fait savoir que l’entreprise est présente depuis une vingtaine d’année en Algérie. Il souligne qu’un projet semi-industriel au niveau du Sud va être lancé prochainement pour la réparation des moteurs en Algérie. «Actuellement, nous ne faisons pas de la fabrication mais avec le projet de Hassi Messaoud, l’entreprise Caterpillar va pouvoir produire localement ses moteurs», a-t-il dit, ajoutant : «Nous attendons impatiemment l’adoption du nouveau code des investissements, espérant qu’il sera plus attractif.»
L’aspect éducatif est également au rendez vous. Un espace est dédié aux jeunes qui désirent suivre leurs études aux USA. World Learning Algérie a mobilisé son équipe en vue d’expliquerles conditions et les mesures à prendre pour s’inscrire dans les programmes d’enseignement.

Des conseils pour des études aux States
«Nous sommes là pour guider les jeunes qui veulent étudier au Etats-Unis. Nos services sont gratuits puisque le projet est financé par l’ambassade. Nous assurons 5 séances par jour et nous recevons à chaque fois 45 jeunes», a souligné Djoumana Boughazi, Education USA Counselor, précisant que les inscriptions sont ouvertes et accessibles tout au long de la FIA. Ce n’est pas tout. Le pavillon américain offre des activités inspirées d’une foire de compté américaine traditionnelle, avec notamment des concerts du musicien primé aux GrammyAwards, Chance Mc Coy, qui se produit deux fois par jour à 14h et à 17h, des performances acrobatiques de la troupe Cirque Tacular, un jeu de taureau mécanique et de nombreux autres jeux. Ici, certainement, les visiteurs ne vont pas s’ennuyer. Ils peuvent même goûter aux saveurs américaines. Hier le chef Harper
Cooking Demo a fait une démonstration, en présence de l’ambassadrice, de la recette du fameux burger américain.
Wassila Ould Hamouda