Décongestion du trafic routier à Alger : La réalisation de 2 projets déclarée d’utilité publique

Deux décrets exécutifs portant déclaration  d’utilité publique la réalisation de deux projets routiers, visant la décongestion du trafic routier à Alger, ont été publiés au Journal officiel (JO) n 92.

Signé par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, le 4 décembre courant, le premier décret exécutif n 21-487 a pour objet de « déclarer d’utilité publique l’opération relative à l’aménagement des accès routiers entre la deuxième rocade – stade de Douéra et la route nationale n 36, en raison du caractère d’infrastructure d’intérêt général et d’envergure  nationale et stratégique de ces travaux ».
Le caractère d’utilité publique concerne les biens immeubles ou les droits réels immobiliers servant d’emprise à l’opération relative à l’aménagement  de ces accès. Les terrains servant d’emprise à cette opération, qui représentent une superficie totale de vingt-trois (23) hectares, sont situés dans le territoire de la wilaya d’Alger, communes de Douéra, Baba Hassen et Khraïcia, précise le décret. La consistance des travaux à engager au titre de cette opération comprend la réalisation d’un échangeur assurant les échanges entre la 2ème rocade d’Alger vers le stade de Douéra, composé d’un ouvrage d’art reliant Baba Hassen à Douéra, ainsi que ses bretelles d’accès.
Cela en plus de la réalisation d’un accès au stade par la RN n 36 de 700 m, d’une route périphérique du stade de 1,2 km, d’une liaison RN n 63 vers le stade de 900 m, d’une liaison RN n 63 vers la 2ème Rocade sur 1,2 km, d’un dédoublement de la RN n 63 sur 2,4 km, ainsi que huit giratoires.
S’agissant du second décret (N21-488), il a pour objet de déclarer d’utilité publique l’opération relative à la réalisation de la liaison rocade sud (5 juillet) – 2ème rocade d’Alger et contournement de Draria – 1ère tranche, « en raison du caractère d’infrastructure d’intérêt général et d’envergure nationale et stratégique de ces travaux ».
Les terrains servant d’emprise à cette opération, qui représentent une superficie totale de quatre-vingts (80) hectares, sont situés dans le territoire de la wilaya d’Alger, communes de Draria, El Achour, Baba Hassen, Khraicia et Dely Brahim.
La consistance des travaux à engager au titre de cette opération comprend la réalisation d’un linéaire principal de 10 kilomètres, ainsi que 17  ouvrages d’art.
Les crédits nécessaires aux indemnités à allouer au profit des intéressés pour les opérations d’expropriation des biens et droits réels immobiliers nécessaires aux deux projets, « doivent être disponibles et consignés auprès du Trésor public », selon les deux textes.
A signaler que ces deux projets s’inscrivent dans le cadre de la poursuite de la concrétisation du programme urgent visant la décongestion du trafic  routier de la capitale.