Derby MCA-USMA : Le spectacle était dans les tribunes

Finalement, la montagne a accouché d’une souris, dimanche soir, au stade 5-Juillet. Le très attendu derby de la capitale, MCA-USMA, 94e du nom en championnat, n’a pas été à la hauteur des attentes.

Si sur le rectangle vert, cette affiche, comptant pour la 30e journée du championnat de Ligue1 professionnelle, fut terne et insipide, le spectacle était plutôt dans les tribunes où les deux galeries ont fait preuve de beaucoup d’imagination pour marquer leur retour dans les stades de la capitale après une si longue absence.
En effet, cela faisait plus de deux ans, soit, depuis le début de la pandémie de la Covid-19, que le public de la capitale est interdit de stade. Il faut dire que la récente décision des autorités de leur donner le feu vert pour retrouver les gradins a été accueillie comme il se doit par les fans mouloudéens et usmistes. Ces derniers, venus en nombre, n’ont pas manqué ce rendez-vous afin de renouer avec l’ambiance des grands jours et vibrer de nouveau au rythme de ces chaudes retrouvailles entre les deux éternels rivaux de la capitale.
Ce qui revient à dire, d’une manière comme d’une autre, que ce big derby, qui a beaucoup perdu de sa superbe, au fil des ans et de la perte des valeurs et des traditions si propres à l’histoire et à la légende commune des deux voisins du cœur battant de la capitale, n’a été sauvé, dans les apparences, que par la ferveur populaire. Un public nombreux, passionné et enthousiaste qui a quand même enflammé le temple olympique en dépit du triste match qui a fini par rendre ce frisquet début de soirée réellement sabbatique.
Dans cette rencontre d’un niveau tout juste moyen, le dernier mot est revenu à la formation de Soustara qui l’a emporté grâce a une réalisation, signée Bilal Benhammouda au début de la seconde mi-temps (56’). L’attaquant usmiste a profité d’un ballon mal renvoyé par le portier mouloudéen, Farid Chaâl, suite à un tir tendu de Mohamed Aït-El Hadj, pour inscrire l’unique but de la partie.
Surpris, les hommes de l’entraîneur tunisien Khaled Benyahia tenteront de réagir mais leurs tentatives étaient trop timides pour espérer inquiéter unesolide arrière garde usmiste, bien regroupée autour de son keeper, Alexis Guendouz.
En fait, les Mouloudéens, en manque d’inspiration sur le plan offensif,  n’auront jamais donné l’impression de pouvoir emballer le match, hormis quelques rares occasions. Grace à ce court mais précieux succès, l’USMA remonte à la 6e place qu’il occupe conjointement avec l’ASO Chlef et le CS Constantine (45 points). En revanche, le MCA, qui a manqué une réelle opportunité de monter sur le podium, reste scotché au 5e rang avec 49 points au compteur.
Mehdi F.