Deux jeunes tués à Alger : un policier placé en garde à vue

Un policier, présumé auteur de tirs ayant entraîné, dans la soirée de jeudi, le décès de deux jeunes à Bab-El-Oued (Alger), a été placé en garde à vue, informe, vendredi dans un communiqué,

la Direction générale de la Sureté nationale (DGSN). « La DGSN informe de l’ouverture d’une enquête, à la suite de l’incident de tirs de balles survenu dans la soirée de jeudi vers 22h00, et ayant entraîné le décès de deux jeunes à Bab-El-Oued, ainsi que des blessures légères à deux autres personnes, dont une jeune fille », précise la même source. « Le suspect, qui s’est présenté de lui-même aux services de la police judiciaire immédiatement après les faits, a été placé en garde à vue, et ce, sous la supervision du Procureur de la République, près le tribunal de Bab-El-Oued », est-il ajouté. Tout en assurant que « l’opinion publique sera informée des développements de cette affaire, après accord du Procureur de la République », la DGSN présente ses « sincères condoléances » aux familles des victimes et informe de la prise en charge, par ses services, des deux blessés.