Diffusion du sujet de langue arabe :  Un an de prison contre le responsable

Une peine d’une année de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 DA a été prononcée contre le responsable de la diffusion du sujet de l’épreuve de langue arabe du baccalauréat, via un groupe facebook. Le procureur de la République près le tribunal de Chlef a indiqué, dans un communiqué, que dans le cadre de la sécurisation de l’examen du baccalauréat session 2022, un compte facebook inscrit sous le nom «sciences de la nature et de la vie 2022» a été repéré, suite à la diffusion du sujet de l’épreuve de langue arabe pendant le déroulement de l’examen. Dans ce sens, des instructions ont été données par le procureur de la République près le tribunal de Chlef au commandant de la section de recherches de la Gendarmerie nationale de Chlef pour l’ouverture d’une enquête sur les faits, laquelle a démontré qu’à la date du 12 juin le sujet de l’épreuve de langue arabe de la filière des sciences de la nature et de la vie, programmé de 8h30 à 11h00 de la même journée, a été diffusé à 9h32 par un individu résidant dans la commune de Chettia. Après la finalisation des procédures d’enquête, le concerné a été présenté devant le procureur de la République à la date du 13 juin en cours et poursuivi pour le délit «d’atteinte à la régularité et à la transparence des examens à travers la publication des sujets des épreuves du baccalauréat via les réseaux sociaux», note le communiqué, précisant qu’une peine d’un ande prison ferme a été prononcée à son encontre assortie
d’une amende de 100.000 DA.