Echecs : Précieuse assistance du MJS au maître national Lyès Yala

A douze jours du départ du maître national Lyès Yala pour La Havane, où il animera une simultanée d’échecs durant la semaine du 24 au 30 janvier des festivités du 169e anniversaire du héros cubain José Marti, le ministère de la Jeunesse et des Sports n’a pas lésiné sur les moyens pour encourager le joueur Yala dans sa tentative de préparation en perspective d’un éventuel record de parties simultanées en 2023.

La tutelle a assuré une prise en charge totale du maître national durant son séjour à Cuba. Une assistance précieuse qui va booster l’échéphile appelé à affronter 169 joueurs à l’université des sciences de la culture physique et du sport (UCCFD). «J’adresse toute ma reconnaissance à monsieur le ministre de la Jeunesse et des Sports Abderrezak Sebgag pour avoir mis à ma disposition toutes les commodités nécessaires pour la réussite de l’événement simultané. La considération de la tutelle va me pousser à redoubler d’efforts pour mener à bien cette première phase préparatoire» a déclaré le joueur Yala.  Outre la billetterie, le MJS assure également l’hébergement  et restauration dans un hôtel quatre étoiles. «Je ne peux que me réjouir de telles conditions optimales acquises grâce à l’appui du MJS. Une fois sur place, j’aurai trois jours de récupération à cause du décalage horaire. Cela me permettra de mieux recharger mes batteries et finaliser ma préparation pour la simultanée prévue le 26 janvier» a-t-il souligné.
Concernant le volet purement technique, il y a eu un échange entre le joueur Yala et le président de la fédération cubaine des échecs Carlos Rivero Gonzalez. «J’ai tenu à transmettre à M. Gonzalez un détail relatif aux joueurs qui prendront part à la simultanée programmée à 10h du matin. Pour ce qui est du volet organisationnel, M. Gonzalez veillera à ce que toutes les pendules soient à l’heure le jour de la partie. Il a exprimé sa joie quant à ma venue à Cuba à l’instar du chef du projet échecs de La Havane M. Alexey Morales» a-t-il fait savoir. M.Gonzalez a en outre pris ma tentative de record du monde très au sérieux, en contactant le vice-président de la Fédération internationale Viktor Bologan. «C’est une louable initiative allant dans le sens d’aide et d’accompagnement qui peut venir de l’instance suprême des échecs. Cela m’encourage davantage à aller de l’avant dans mon objectif mondial» a-t-il commenté.
La remise en forme est un aspect important la veille de la simultanée. Sur ce point, le joueur Yala aura une séance de kinésithérapeute le 25 du mois en cours. «Une séance qui me permettra d’être au top de ma forme le jour de la confrontation» a-t-il noté. Dans le sillage de sa préparation, le joueur Yala compte prendre part à un tournoi du 12 au 15 du mois en Algérie. L’aspect physique constitue un autre facteur déterminant. «Il s’agira de la première simultanée qui dépassera de loin le nombre de 42 joueurs que j’ai déjà affronté. Je dois appliquer mon programme, qui consiste à jouer crescendo contre un nombre conséquent de participants d’ici 2023. A La Havane, je vais programmer des séances d’activité physique, dont faire un parcours éventuellement de 20 kilomètres à l’université des sports. Face à 169 joueurs, j’aurai à parcourir en moyenne une vingtaine de kilomètres.» a-t-il dit. Connu pour être un homme de défis, le joueur Yala veut entamer son marathon de stations à l’étranger avec un résultat probant à La Havane. «Malgré le fait qu’il s’agisse d’une étape de  préparation importante, je veillerai à réaliser un bon pourcentage de victoires» a-t-il insisté.
Adel K.