Ecriture de l’histoire locale : Ambitieux projet en perspective

Dans le sillage de sa promotion au rang de wilaya de plein exercice, Bordj Badji Mokhtar dispose désormais d’une direction des moudjahidine et des ayants droit. Un véritable acquis, à plus forte raison, sur le plan historique de la wilaya. Abbes Bakha, directeur des moudjahidine et ayants droit à Bordj Badji Mokhtar fait savoir que son département a déjà tracé une feuille de route visant à préserver, promouvoir et mettre en valeur le passé glorieux de la wilaya, à travers des projets et actions prioritaires. «Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit a placé, dans son plan d’actions, la préservation et la promotion de l’histoire de Bordj Badji Mokhtar, à l’instar des autres nouvelles wilayas, comme une priorité», tient-il d’abord à dire. Selon lui, cette opération nécessite un travail de longue haleine et la mobilisation de moyens importants. «Le ministère de tutelle nous accompagne dans cet effort de mise en valeur», précise Abbes Bakha. Et d’ajouter : «Nous comptons ériger une stèle commémorative qui symbolise et reflète véritablement l’engagement révolutionnaire de cette wilaya et ses enfants face à l’envahisseur.» Une initiative qui englobe à terme la réalisation d’un musée où seront conservés et exposés des vestiges et tout objet se rapportant à la révolution et au passé de la wilaya en général, afin de retracer l’histoire et l’apport de la région à la libération nationale. «L’écriture de l’histoire de la région demeure l’un des objectifs de notre feuille de route afin que les générations futures et celles d’aujourd’hui puissent découvrir le passé glorieux de la région. Un travail scientifique et téméraire pour qui nous mobiliserons tous les moyens requis, car il s’agit d’un important fragment historique de notre mémoire nationale», conclut le directeur des moudjahidine et ayants droit à Bordj Badji Mokhtar.
 A. L.