EN :  Garder les pieds sur terre

Sur le terrain du Japoma Stadium, l’équipe nationale de football a réussi à se relever, après le ratage monumental de la dernière coupe d’Afrique.

Les Verts ont pris leur revanche en prenant le meilleur sur le Cameroun (1-0) en match aller des barrages du mondial 2022. Grâce à Slimani d’un coup de tête à la 41’, le onze national a mis un premier pied au Qatar. Une victoire acquise notamment sur le plan tactique. Le sélectionneur Djamel Belmadi a su comment dompter les lions indomptables, dont les buteurs maison, dont Vincent Aboubakar. Avec plusieurs variantes tactiques, dont 5-3-2, 3-5-2 et 4-3-3, le coach national a réussi à résister défensivement et inquiéter l’arrière garde adverse par les attaques rapides. Malgré quelques approximations et des rendements en deçà des espérances comme le cas de Mahrez, les Verts ont accompli leur mission, notamment renouer avec la victoire et chasser une fois pour toute la malédiction du stade Japoma, ainsi que celle de zéro victoires en match officiel face au Cameroun.
Pour réaliser une 5e qualification à un mondial, les coéquipiers de Bennacer ne sont qu’à 90 minutes de reconquérir leur statut de mondialiste. Avec un avantage précieux (1-0) acquis à Douala, ils devront néanmoins garder les pieds sur terre. La seconde manche au stade Mustapha Tchaker ne sera pas une simple formalité. Pour le coach national Belmadi, le résultat et l’abnégation des joueurs sont les choses à retenir de la première rencontre. «Le danger était omniprésent face à un adversaire redoutable qui a la réputation de marquer beaucoup de buts. Nous avons fait beaucoup d’efforts pour annihiler leurs tentatives. Par moments, notre équipe a dû changer de système, adoptant même des schémas tactiques inhabituels pour répondre aux conditions de jeu. Ce qui a amené nos joueurs à aller bien au-delà de leur rôle. Tout ça dans un contexte qui était loin d’être facile, notamment, avec la forte chaleur et le taux relativement élevé de l’humidité » a-t-il souligné lors de la conférence de presse d’après-match. La vigilance doit être de mise durant la seconde confrontation selon Ryad Mahrez. Pour la star de Manchester City, la victoire est importante. Mais, la qualification est loin d’être assurée. «Il reste la seconde manche mardi à Blida et durant laquelle tout peut arriver. Donc, nous sommes appelés à rester  vigilants et à prendre les choses au sérieux, pour finir le job et se qualifier officiellement.»
Avec un visage sur lequel s’est dessinée la déception,  le coach camerounais Rigobert Song n’a pas digéré la défaite, lui qui a estimé que l’équipe nationale n’est pas venue pour jouer du football avec sept défenseurs. «L’Algérie a marqué dans des moments d’inattention et a fermé le jeu après. Mais maintenant, nous savons comment préparer le match retour et aller décrocher la qualification en Algérie. Pour dire que les Verts seront appelés à de la prudence pour procurer une nouvelle joie à tout un peuple.
  Adel K.