En visite à Tamanrasset : Bouslimani annonce la création prochaine de stations radio à In Salah, In Guezzam et Djanet 

Le ministre de la Communication, Mohamed  Bouslimani a annoncé, ce jeudi depuis Tamanrasset, la création « prochaine » de  stations radios locales dans les nouvelles wilayas d’In Salah, In Guezzam et Djanet.
Le ministre qui présidait la cérémonie d’ouverture d’une session de formation sur la communication institutionnelle dans le cadre d’une visite de travail de deux jours à la wilaya, a précisé qu' »il a été décidé la  création prochaine de stations radio locales dans les nouvelles wilayas, à savoir In Guezzam, In Salah et Djanet et ce dans le cadre des efforts de l’Etat visant la promotion des médias nationaux ».
Ce projet médiatique prévu « aura un impact positif sur la relation citoyen-administration qui nécessite un certain mode de communication  fluide et organisé », a mis en avant le ministre.
Ce mode de communication, ajoute M. Bouslimani, « sera développé à travers la formation des journalistes et des chargés de communication près les collectivités les locales ». Cela permettra de tisser des relations étroites entre les fonctionnaires des collectivités locales et les organes de presse  étant un trait d’union entre les institutions locales et les citoyens notamment dans les régions du Sud ».
«Le président Tebboune accorde une importance majeure aux questions relatives à la communication au niveau local»
Cette session de formation sur la communication institutionnelle s’inscrit dans le cadre « d’un programme de formation à l’échelle nationale dont le coup d’envoi avait été donné depuis Constantine en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui  accorde une importance majeure aux questions relatives à la communication au niveau local ».
Rappelant « l’histoire de cette région connue pour son patrimoine civilisationnel, touristique et culturel ainsi que sa résistance », le ministre a insisté sur « l’importance de mettre en avant ces atouts par un accompagnement médiatique institutionnel et de proximité efficace ». La communication institutionnelle garantit la transmission d’une information fiable avec le recours aux TIC, a-t-il souligné, ajoutant que l’objectif principal de ces formations était la promotion du rôle de la  presse et des médias en matière de communication institutionnelle pour la sensibilisation du récepteur.
Il s’agit également, selon le ministre, de faire face aux attaques de cybercriminalité que l’Algérie nouvelle connait, insistant sur une  couverture médiatique efficace des activités relatives à l’amélioration de la qualité de vie du citoyen, en plus des activités relatives à la  concrétisation du programme du Président de la République. Le ministre a affirmé que le secteur de l’information et de la  communication, au vu du droit des citoyens à l’information, veillait à équiper les stations et les bureaux des médias dans le sud avec un matériel développé, saluant le rôle de l’établissement de Télédiffusion d’Algérie  (TDA).
A cette occasion, M. Bouslimani a appelé à conjuguer les efforts à tous les niveaux et à adopter le choix de la formation, l’amélioration des capacités et l’adaptation aux développements en matière de communication et des métiers y afférents. Il a fait savoir que cette formation intervenait à la veille de la commémoration par l’Algérie de l’une des plus importantes étapes historiques, les manifestations du 11 décembre 1960, dans lesquelles le peuple algérien a affirmé la poursuite des sacrifices vers l’indépendance,  invitant les jeunes à s’unir autour de leurs institutions, notamment l’institution de l’Armée nationale populaire (ANP) qui défend la  souveraineté, l’unité et la stabilité du pays.
Les participants aborderont dans cette formation (8-10 décembre 2022), organisée au profit des journalistes des médias publics dans les wilayas de Tamanrasset, Illizi, In Guezzam, In Salah et Djanet, mais aussi des  superviseurs des cellules de communication dans ces wilayas, plusieurs sujets relatifs à la communication institutionnelle à travers le suivi et  le débat des professeurs universitaires.  Parmi les axes évoqués par les intervenants, « les médias constitutionnels:  concepts et significations », « la déontologie et l’éthique professionnelle dans le cadre de la communication institutionnelle », « le rôle du  journalisme local dans la promotion des politiques publiques » et « la communication dans l’espace public et l’acte de communiquer ». Cette deuxième formation sur les médias institutionnels intervient en  continuité du programme de formation du ministère de la Communication et en  consécration du plan d’action du gouvernement visant à développer la  communication institutionnelle.