Equipe nationale – Belmadi : «De nouveaux joueurs vont nous rejoindre en septembre»

AU LENDEMAIN DU MATCH AMICAL CONTRE L’IRAN (2-1) À DOHA, Djamel Belmadi a accordé une longue interview à la chaîne YouTube de la Fédération algérienne de football (FAF TV) au cours de laquelle il a fait le bilan du stage de ce mois de juin, des matchs disputés par les Verts tout en se projetant sur l’avenir proche, notamment en ce qui concerne l’effectif et l’approche adoptée pour mener son équipe toujours de l’avant..

D’emblée, le driver national a affiché sa satisfaction à l’issue de ce stage. « Il était très important pour nous de bien débuter cette campagne éliminatoire pour la CAN-2023. Avec trois victoires en autant de matchs, on peut dire que l’objectif est largement atteint. Je suis doublement satisfait car, en plus de la bonne opération sur le plan comptable, nous avons réussi à inculquer aux joueurs, les nouveaux notamment, cette culture de la gagne. Un principe essentiel pour nous», a-t-il indiqué, avant de poursuivre : «il fallait également donner du temps de jeu à certains joueurs qui n’en avaient pas bénéficié suffisamment jusque-là, a l’image de Tougaï, Touba, Zorgane et Amoura. Jouer contre l’Iran, qui reste à mes yeux une belle équipe, habituée à participer à la Coupe du monde, fut un véritable test pour eux, ça me tenait à cœur de les voir à l’œuvre, et surtout les voir grandir et s’affirmer. Les nouveaux joueurs étaient très attentifs et appliqués, ils ont pu ramener cette idée de sang neuf qui reste très importante pour moi. Ils apportent un vent de fraîcheur ».
Pour Belmadi, les portes de la sélection restent toujours ouvertes, lui qui envisage de faire appel à d’autres éléments en vue des prochaines sorties.
«D’autres éléments pourraient nous rejoindre au mois de septembre ou au mois de mars. On travaille depuis 2 ans pratiquement avec ces joueurs, et aujourd’hui on commence à récolter les fruits. Je peux vous dire que leurs réflexions ont changé. Ils pourraient nous rejoindre en septembre prochain ou en mars 2023. Je suis très clair dans mes choix, l’idée c’est de présenter l’équipe la plus performante pour hisser plus haut le drapeau national. Tout le monde a envie de rejoindre ce groupe. Je leur ai dit qu’il y a la réalité du haut niveau, qu’il fallait valider cette sélection. S’ils veulent être avec nous, c’est via les performances et les prestations, et rien d’autre que ça», a-t-il soutenu.
Même s’il n’a pas avancé de noms, le coach de l’EN fait sans doute allusion au milieu de terrain de l’O Lyonais, Houssem Aouar, au latéral gauche de Wolverhampton, Rayan Aït-Nouri, et au milieu de terrain de l’AC Milan, Yacine Adli qu’on annonce avec insistance chez les Fennecs.

«DE GRANDES ÉQUIPES EUROPÉENNES NOUS ONT SOLLICITÉS POUR DES MATCHS AMICAUX »
A en croire coach Belmadi, l’Algérie pourrait disputer «un ou deux matchs amicaux» en novembre prochain contre de «grosses équipes européennes» qui préparent le Mondial 2022. «En accord avec les clubs, il y aura une possibilité de jouer un ou deux matchs amicaux en novembre prochain, contre une des équipes qui ne vont pas participer à la Coupe du monde, comme l’Italie par exemple. On a eu une demande de la part des Italiens il n’y a pas si longtemps. L’Italie pourrait être une possibilité qu’on a eu récemment parmi tant d’autres. Il y a aussi la Suède, la Croatie et la Belgique qui nous ont sollicités dernièrement», a révélé celui qui avait été élu meilleur entraîneur africain et arabe de l’année 2019 avant de conclure : « si on arrive à monter une belle équipe en novembre, ce sera avec grand plaisir et beaucoup d’envie de jouer un match contre de grosses équipes, ici en Algérie pour inaugurer un stade, ou bien en Europe. Mais rien n’est certain».
 Mehdi F.