Espagne : Démantèlement d’un réseau de trafic de drogue ayant des liens avec le Maroc

La police nationale espagnole a annoncé le démantèlement dans la commune de Vilagarcia de Arousa en Galice (nord-ouest), d’un groupe criminel spécialisé dans le trafic de drogue ayant des liens avec d’autres organisations criminelles dans plusieurs pays dont le Maroc, a rapporté l’agence de presse espagnole Europa Press.
D’après l’enquête menée par la police nationale, le «meneur» de ce groupe criminel, Ramon Dorgambide, avait des liens avec d’autres organisations criminelles notamment au Maroc et au Portugal, et dispose des infrastructures nécessaires pour transporter de grandes quantités de drogue. La police nationale, citée par Europa Press, considère aussi qu’après les arrestations effectuées lundi dernier, principalement dans les municipalités de la Ria de Arousa, une organisation criminelle galicienne qui se consacrerait à l’importation de haschich a été démantelée.
Dans le cadre de cette opération, les forces de sécurité ont effectué un total de 23 perquisitions domiciliaires, interpellé 27 personnes dans plusieurs localités et saisi cinq tonnes de haschich.
Sur ces 27 personnes, 16 ont été libérées sans passer par le tribunal après avoir été interrogées à la préfecture de police. Le chef du tribunal d’instruction numéro 1 de Vilagarcia de Arousa a recueilli mercredi dernier  la déclaration des 11 autres détenus.
Les enquêtes liées à cette opération ont commencé en septembre 2021,lorsqu’il a été appris qu’un groupe criminel introduisait d’importants envois de haschich en Espagne dans des bateaux de pêche et des bateaux à grande vitesse. Selon la police nationale, l’opération est toujours en cours et d’autres arrestations ne sont pas exclues dans les semaines à venir.  Le trafic de drogue en provenance du Maroc ne cesse de défrayer la chronique en Espagne et des saisies de quantités importantes de haschich sont souvent signalées.
En mars dernier, l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) avait indiqué que le Maroc, premier producteur mondial de haschich, restait le principal pays de provenance de la résine de cannabis qui entre dans l’Union européenne (UE). Et en juin, le rapport mondial sur les drogues 2022 publié par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) avait indiqué que le Maroc était toujours à la tête des principaux pays d’origine et de départ de la résine de cannabis, ce qui fait de ce pays le premier producteur et exportateur mondial de cette drogue. Le rapport cite le Maroc en tant que premier pays africain en matière d’importance de la culture du cannabis durant la décennie 2010-2020.