Exonération fiscale : 600 milliards de dinars par an

L’exonération fiscale coûte 600 milliards de dinars par an au Trésor public, tandis que les bonifications des taux d’intérêt au profit des entreprises ont coûté à l’Etat 700 milliards de dinars au cours des dix dernières années, selon le directeur général du budget auprès du ministère des Finances, Abdelaziz Fayed. «L’Etat ne peut plus supporter ces coûts depuis la chute des prix du pétrole. Il faut trouver des alternatives à cela», prévient-il. Le même responsable a également rappelé que l’Etat a déboursé plus de 900 milliards de Da en dix ans pour l’assainissement des dettes des entreprises publiques.