Expo-2020 Dubaï : La participation de l’Algérie fort remarquée

L’Exposition universelle 2020 de Dubai (Emirats arabe unis) a pris fin jeudi dernier en présence d’une foule record. «Expo-2020», première exposition universelle organisée au Moyen-Orient, a été  placée sous le thème «Connecter les esprits, créer l’avenir» avec trois sous-thèmes, à savoir, l’opportunité, la mobilité et la durabilité, avec pour chacun un pavillon spécialement dédié à cet effet.

Elle a été le plus grand événement à être organisé à l’échelle mondiale depuis le début de la pandémie de Covid-19. Ce qui explique en partie cet engouement avec ces visiteurs venus du monde entier.  Une présence massive qui atteste du succès de cette manifestation qui a battu tous les records.
En effet, selon les organisateurs, en six mois, plus précisément en 182 jours, l’Expo-2020 de Dubaï a enregistré 24.102.967 de  visiteurs atteignant ainsi l’objectif visé qui était de 25 millions. Ce qui ne manquera pas de faire dire  à Cheikh Ahmed ben Saeed Al Maktoum, le président du Comité supérieur de l’Expo-2020 Dubaï : «Après six mois, nous sommes immensément fiers d’avoir organisé une exposition universelle qui a connecté les esprits, créé l’avenir et inspiré le monde.» Et d’ajouter : « L’Expo-2020 Dubaï est un triomphe qui restera dans l’histoire comme un phare d’unité et d’espoir, un immense honneur pour les Émirats arabes unis». Ouverte le 1er octobre 2021, après 8 ans de préparation et un report de plus d’une année en raison de la pandémie du coronavirus, la manifestation a enregistré la participation de 192 pays qui se sont partagé les 438 hectares de terrain et d’espaces mis à leur disposition au sud de Dubai avec un point central le dôme «Al Wasl». Ce sont pas moins de 200 pavillons que les visiteurs ont eu à découvrir. Des pavillons aux surfaces multiples selon les moyens des pays et surtout leurs ambitions à faire découvrir leurs pays. Des pavillons qui s’étalent sur des superficies se situant entre 2500 m² pour la catégorie A et1.750 m² pour la catégorie B. Des stands habillés, conçus et labélisés aux couleurs nationales. D’autres pays ont été regroupés  dans des pavillons standards avec trois à quatre nations par stand de petites surfaces.
L’Algérie, qui a pris part pour la première fois à une manifestation d’envergure avec un pavillon dans une structure entièrement indépendante, a présenté un stand conçu selon le style de la vieille Casbah d’Alger. Ce pavillon, réalisé selon le concept de «Rihla» (voyage de la vie), se voulait un portail de la culture, de l’histoire et du développement en Algérie. D’ailleurs le pavillon a décroché la médaille d’argent dans la catégorie C de l’exhibition Design mais il est loin d’avoir donné satisfaction aux visiteurs tant la chaleur humaine n’était pas du tout présente. C’est dire qu’il nous reste beaucoup à faire pour promouvoir le label et la destination Algérie.
Peut-être qu’on sera meilleur à Osaka au Japon qui donne rendez-vous au monde entier pour son exposition universelle prévue en 2025.
Des Emirats arabe unis, Rachid Hammoutène