Festival international de la bande dessinée d’Alger : Le Japon invité d’honneur

Organisé sous le slogan « Dessinons notre patrimoine »,  le 14e  Festival international de la bande dessinée d’Alger, se tiendra du 4 au 8 octobre prochains, à l’esplanade  Riadh El Feth à Alger. Le pays du Manga, à savoir le Japon, est l’invité d’honneur de cette édition.
 
A cette occasion le commissariat du festival a organisé, ce mardi, à la salle Franz Fanon de l’OREF une conférence de presse en présence de représentants de pays participants à l’instar de l’Italie, la France, le Mexique (qui participe pour la première fois)  ainsi qu’un  représentant de la délégation de l’Union européenne en Algérie. En plus des pays cités, le FIBDA verra la participation de la République Démocratique du Congo, du Liban et de l’Egypte.
Cette 14e édition est organisé en partenariat avec l’Ecole Supérieure des Beaux Arts d’Alger (ESBA), suite à une convention signée entre les deux parties.  Ainsi l’ESBA prendra en charge l’encadrement des ateliers de Design Graphique pour ses étudiants,  qui seront notés et ajoutés à leur cursus.
L’école assurera également d’autres ateliers comme le montage d’expositions,  de réalisation de story board, d’écriture scénaristique ainsi qu’un atelier sur l’art culinaire et la BD.  Djaoudet Gassouma, directeur artistique du FIBDA et professeur à l’ESBA a indiqué que l’école bénéficie d’un statut particulier durant cette édition en sa qualité de partenaire actif et accueillera plusieurs ateliers en son enceinte animés par des professeurs et d’autres professionnel des beaux arts.
Salim Brahimi, commissaire du FIBDA,  a aussi annoncé la tenue de plusieurs activités. En plus des expositions et ventes de BD, il annonce l’organisation d’animations musicales et concerts animés par les groupe « Jugulator » groupe de hard rock et Heavy metal, ainsi que le groupe  le groupe Bladi, qui a concocté des chansons sur le sujet du patrimoine, selon son leader. Des ateliers de réalisation de BD seront aussi animés par la bédéiste Hanane Benmediouni, créatrice du magazine « sGhomaida ».  EN collaboration avec la soci »té « Techno » le FIBDA, organisera durant tout le long de sa tenue un concours pour enfant intitulé «  Chaque jour un dessin, chaque jour un gagnant » qui récompensera le meilleur dessin réalisé par les enfants participants aux ateliers.   Wacom Algérie animera également des ateliers de Digital Speed Drawing, une technique de dessin utilisée notamment dans la réalisation de la réalisation de films d’animation et de manga.  Le 14e FIBDA abritera également des espaces de Gaming qui organiseront des concours de jeux en ligne. La cérémonie d’ouverture abritera  aussi la remise des prix du concours « Dessinons notre patrimoine »,  lacée au début du mois de septembre.
L’autre nouveauté du 14e FIBA est l’organisation d’ateliers de création de bandes dessinées en langue tamazight. Une exposition sera dédiée aux BD réalisées dans le cadre des jeux méditerranéens d’Oran.  Par ailleurs le 14e FiBDA rendra hommage à l’un des pionniers de la bande dessinée algérienne, Slimane Zighidour, qui a fait partie de l’équipe créatrice de la célèbre BD M’Kidech.
Pour ce qui est des billets d’accès au FIBDA, le commissariat a annoncé le prix de 400 DA pour les adultes, 200 DA pour les enfants et des formules spéciales pour les familles. Par ailleurs l’accès sera gratuit à tous les étudiants des écoles de beaux arts nationales ainsi que pour les personnes aux besoins spécifiques.
Hakim Metref