Fête du travail en Algérie : Des acquis et des défis

Longtemps, la Fête internationale du travail a été un grand moment de mobilisation dans le monde où les forces de gauche n’étaient pas laminées.
En Algérie, les villes résonnaient aussi de clameurs de défilés où l’on mettait en valeur les réalisations de la classe ouvrière sur laquelle reposaient les espoirs d’un pays en reconstruction. Le contexte a radicalement changé à l’ère d’une libéralisation et d’une mondialisation qui ont balayé beaucoup d’acquis, notamment en matière d’emploi devenu de plus en plus précaire. Nous rappelons ici la symbolique de cette journée qui demeure forte. Nous donnons surtout à la parole à des syndicalistes qui font le point sur les réalités du monde du travail et ses revendications qui restent, malgré tout, au cœur de la vie politique et sociale.