Finances : Vers le renforcement de la coopération algéro-britannique

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, areçu, jeudi dernier, le ministre d’Etat britannique des Affaires étrangères de l’Asie du Sud et centrale, de l’Afrique du Nord, de l’ONU et du Commonwealth, Tariq Mahmood Ahmad, dans le cadre de sa visite en Algérie,avec lequel il a évoqué l’état des relations économiques et financièresbilatérales, a indiqué un communiqué du ministère.
Cette rencontre, qui s’est déroulée au siège du ministère des Finances, aconstitué «une occasion pour passer en revue l’état des relations économiques et financières bilatérales, ainsi que les perspectives de leurdéveloppement et renforcement, notamment dans le secteur financier», aprécisé la même source.
A ce titre, les deux parties se sont félicitées des actions decoopération engagées jusque-là et sont convenues d’intensifier leséchanges à cet égard, a ajouté le communiqué.
Le ministre d’Etat britannique a exprimé «l’intérêt de son paysd’insuffler un nouveau dynamisme à la coopération avec l’Algérie après leBrexit, et ce, à travers un partenariat gagnant-gagnant, valorisantdifférents domaines de coopération, dont celui des finances», a fait savoirle ministère.
Pour sa part, Rayoua a saisi cette occasion pour faire part à soninterlocuteur des grands chantiers de réformes engagées par le gouvernement algérien visant à améliorer l’environnement des affaires et le climat d’investissement.
A cet égard, il a souhaité un engagement plus accru des entreprisesbritanniques dans le marché algérien, notamment à la faveur desfacilitations et avantages prévus dans le nouveau cadre régissantl’investissement en Algérie, a-t-on souligné de même source.